Conflits oiseaux-êtres humains
    retour
    Partager la page

    Carte suisse des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux - une aide à la décision pour la planification des projets éoliens

    Sur mandat de l’Office fédéral de l’environnement OFEV, la Station ornithologique élabore des cartes nationales de conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux en Suisse. Ces cartes donnent aux planificateurs une vue d’ensemble sur les sites importants pour les nicheurs, les hôtes et les migrateurs potentiellement menacés par les éoliennes.

    Les parcs éoliens peuvent présenter une menace pour les oiseaux, à cause des changements dans leurs habitats d’une part et des risques de collisions d’autre part. Les cartes suisses des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux établies sur mandat de l’Office fédéral de l’environnement montrent où les oiseaux nicheurs et les hôtes de passage sont potentiellement menacés par les parcs éoliens et dans quelles régions le danger de collision est plus élevé pour les migrateurs. Grâce aux cartes, le choix des sites pour l’installation de parcs éoliens peut être évalué quant aux préjudices pour les oiseaux.

    Les cartes suisses des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux sont des outils d'aide à la décision qui permettent une première appréciation des conflits potentiels d’un site, à un stade très précoce de planification. Du point de vue de la protection des oiseaux, les parcs éoliens devraient être érigés dans une région ayant si possible peu de conflits potentiels. Les cartes suisses des conflits potentiels ont une fonction purement informative et technique. Elles servent de bases scientifiques à l’aide à l’exécution et ne remplacent ni une pré-étude du projet ni une étude d'impact sur l'environnement détaillée.

    Les cartes suisses des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux comprennent deux parties, avec chacune une carte et un rapport dans lequel l’approche et la fiabilité de la carte sont expliquées :

    1. partie oiseaux nicheurs, hôtes de passage et réserves naturelles
    2. partie oiseaux migrateurs

    a. partie oiseaux nicheurs, hôtes de passage et réserves naturelles

    Pour la partie A) Carte suisse des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux: partie oiseaux nicheurs, hôtes de passage et réserves naturelles OROEM, une liste des oiseaux ayant une importance particulière pour la Suisse a d’abord été établie. Ensuite, sur la base d’une recherche bibliographique, il a été déterminé pour quelles espèces un parc éolien représenterait une menace potentielle considérable. Quinze espèces d’oiseaux remplissent ces deux critères. Elles sont présentées dans le rapport par un portrait de l’espèce et des recommandations sont formulées sur la distance minimale entre leurs habitats et le parc éolien planifié afin de minimiser les préjudices.

    La présente carte des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux nicheurs, les hôtes de passage et les réserves naturelles OROEM repose sur les connaissances actuelles sur la répartition des espèces d’oiseaux d’importance nationale potentiellement menacées par les parcs éoliens.

    Les données actuelles de répartition de ces espèces ainsi que les zones protégées selon l’Ordonnance sur les réserves d’oiseaux d’eau et de migrateurs d’importance internationale et nationale (OROEM) ont été superposées, évaluées et présentées sur une carte à l’aide d’un SIG. La carte montre les conflits entre des sites potentiels pour des parcs éoliens et les oiseaux nicheurs, les hôtes de passage et les réserves naturelles OROEM à l'aide de quatre catégories (faible conflit potentiel, conflit potentiel réel, conflit potentiel élevé, conflit potentiel très élevé : exclusion) pour toute la Suisse. La Station ornithologique propose d'exclure toutes les régions à potentiel de conflit très élevé de l'exploitation de l'énergie éolienne. Les réserves d'oiseaux d'eau et de migrateurs (OROEM) sont juridiquement protégées et traitées comme zones à exclure par l'OFEV, car le but visé par la protection n'est pas compatible avec une exploitation de l'énergie éolienne. La répartition des oiseaux nicheurs et des hôtes de passage est soumise à une dynamique. Cela signifie que la carte doit être périodiquement réactualisée. Naturellement, lors de la planification de projets concrets de parcs éoliens, les espèces d’oiseaux d’importance régionale menacées par les parcs éoliens devraient aussi être incluses.

    b. partie oiseaux migrateurs

    Pour la partie B) Carte suisse des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux: partie oiseaux migrateurs, il n’existe pas d’observations couvrant tout le pays. C’est la raison pour laquelle un modèle informatique a été élaboré qui montre, sur la base des connaissances actuelles, les différentes densités d’oiseaux migrateurs dans toute la Suisse. Les oiseaux migrateurs sont partout présents en Suisse bien que leur concentration dépende de la saison, de la topographie et des conditions de vent. En nous basant sur les connaissances sur le comportement migratoire des oiseaux qui migrent en volant activement (la plupart des passereaux qui représentent plus de 90 % du volume migratoire), nous avons développé un modèle informatique. La densité migratoire dans toute la Suisse a été calculée à l'aide de ce modèle. En la comparant avec les résultats de nos recherches de plusieurs années sur la migration, le modèle a été d’une part adapté aux données observées et d’autre part, les observations sur le terrain faites par radar ont été utilisées pour classer les résultats relatifs du modèle en densités migratoires effectives. De cela a résulté une carte qui représente les densités migratoires moyennes en automne et au printemps.

    Finalement, les densités migratoires graduelles ont été interprétées en tant que risques de collision et réparties en trois catégories. Nous avons renoncé ici à l'utilisation de zones à exclure. Au lieu de cela, nous recommandons pour les zones de conflits potentiels un système de surveillance qui permette d’éteindre les installations aux périodes de forte intensité migratoire. Les recensements de victimes de collision sont nécessaires pour vérifier les calculs présentés ici. La carte suisse des conflits potentiels: partie oiseaux migrateurs est un premier pas vers un pronostic migratoire. Se basant sur d’autres mesures et sur des modèles détaillés, on pourrait obtenir un pronostic, de la même manière qu’une prévision météorologique.

    Downloads (établi pour le compte de l’Office fédéral de l’environnement OFEV)

    Vous pouvez télécharger ici les rapports explicatifs concernant les deux cartes en format PDF, ainsi que les cartes elles-mêmes en format JPEG. Si vous désirez obtenir les cartes sous formes de couches SIG (fichiers Tiff géoréférencés), veuillez remplir le formulaire de commande ci-dessous ou envoyer un email à l'adresse suivante: cartedeconflitspotentiels@vogelwarte.ch. Aucune autre correspondance ne sera effectuée sur cette adresse. Veuillez adresser vos questions aux personnes de contact indiquées ci-dessous.

    Download Carte partie oiseaux nicheurs, hôtes et OROEM
    Download rapport explicatif partie oiseaux nicheurs, hôtes et OROEM

    Download Carte partie Oiseaux migrateurs
    Download Rapport explicatif partie oiseaux migrateurs

    Contacts

    Dr Stefan Werner, Station ornithologique suisse, 6204 Sempach
    stefan.werner@vogelwarte.ch

    Dr Janine Aschwanden, Station ornithologique suisse, 6204 Sempach
    janine.aschwanden@vogelwarte.ch

    Dr Bruno Stadler, Office fédéral de l’environnement, 3000 Berne
    bruno.stadler@bafu.admin.ch

    Formulaire de commande

    

    * = champs obligatoires