Conservation des espèces prioritaires
    retour
    Partager la page

    Grand tétras

    Le grand tétras est un oiseau typique des forêts de montagne richement structurées et peu marquées par l'homme. Les inventaires nationaux de 1968-71, 1985 et 2001 ont montré que les populations de cette espèce sont en recul depuis des décennies, tandis que leur zone de répartition ne cesse de rétrécir.

    Objectifs

    Le projet a pour but la conservation à long terme des populations de grands tétras en Suisse. Pour atteindre cet objectif, les biotopes actuellement colonisés et les forêts qui les entourent doivent être revalorisés et mis en réseau.

    Procédé

    La Station ornithologique suisse surveille les effectifs du grand tétras en Suisse. Elle collabore à cet effet avec les gardes-faune des cantons concernés, ainsi qu'avec des bénévoles de nombreuses régions. Une méthode destinée à mettre sur pied un nouveau programme de monitoring est en cours d'élaboration. Elle consiste à rechercher des indices indirects du grand tétras (traces dans la neige, excréments, plumes), et non les oiseaux eux-mêmes. Les perturbations peuvent ainsi être réduites au minimum.

    La Station ornithologique suisse, avec la collaboration de l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEV) et de l'Association suisse pour la protection des oiseaux ASPO/BirdLife Suisse, a publié en 2008 un plan d'action national pour la conservation du grand tétras en Suisse. En outre, la Station ornithologique suisse conseille les services forestiers cantonaux, les propriétaires forestiers et les exploitations forestières qui souhaitent prendre des mesures pour améliorer la structure forestière au profit du grand tétras. Elle effectue également des expertises dans le cadre de projets de dessertes ou de cartes de courses d'orientation, par exemple.

    Importance

    Surveillance d'une espèce forestière sensible aux perturbations; monitoring des effectifs par le biais de l'ADN dans des prélèvements d'excréments; évaluation de mesures de conservation (projets modèles) et collaboration avec des forestiers, des entreprises forestières et des responsables au niveau communal, cantonal et fédéral.

    Résultats

    Dans plusieurs cantons (Schwyz, Zoug, Saint-Gall, Obwald, Nidwald, Berne, Lucerne), des réserves forestières en faveur des grands tétras ont été aménagées ces dernières années ou sont planifiées. La Station ornithologique a collaboré à l’élaboration des mesures dans les réserves et à la planification des contrôles des résultats.

    La thèse de Dominik Thiel a montré que les grands tétras présentaient des taux d'hormone du stress d'autant plus élevés que leur habitat faisait l'objet d'une exploitation humaine durant l'hiver. Ceci souligne à quel point il est important de préserver des perturbations les habitats des grands tétras.

    Avec l’établissement des empreintes génétiques par des analyses de substances héréditaires dans les fientes, les grands tétras pourront être identifiés individuellement. Grâce à de telles données génétiques ainsi qu’aux les statistiques de reprises, les effectifs d’une population de grands tétras peuvent être estimés avec une précision et une fiabilité encore jamais atteintes. Dans un petit périmètre du canton d’Obwald ainsi que dans un grand projet du canton de Schwyz, on a montré que cette méthode fonctionne très bien. Les analyses sont terminées et la rédaction des publications sur les résultats est actuellement en cours.

    Fiche info - Coqs de bruyère: prière de ne pas déranger !

    Responsable de projet

    Pierre Mollet

    Partenaire

    Dr. Kurt Bollmann, Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL)
    Office fédéral de l'environnement (OFEV)

    Soutien financier

    Fondation Marion J. Hofer-Woodhead
    Fondation Messerli Zurich
    Fondation Sielmann
    Fondation Wofona Vaduz
    Fondation pour la formation dans le canton de Schwyz et le district de Gaster et lac (Canton de St.-Gall)
    Fondation Naturland

    Publications

    Thiel, D., E. Ménoni, J.-F. Brenot & L. Jenni (2007):
    Effects of recreation and hunting on flushing distance of capercaillie.
    Mollet, P., B. Badilatti, K. Bollmann, R. F. Graf, R. Hess, H. Jenny, B. Mulhauser, A. Perrenoud, F. Rudmann, S. Sachot & J. Studer (2003):
    Verbreitung und Bestand des Auerhuhns Tetrao urogallus in der Schweiz 2001 und ihre Veränderungen im 19. und 20. Jahrhundert.
    Schnidrig, R., P. Mollet & K. Bollmann (2003):
    Capercaillie conservation in Switzerland.