Communiqués de presse
    retour
    Partager la page

    Rapport 2015 (23.09.2015)

    En Suisse, 40% des oiseaux nicheurs sont menacés. Le dernier Swiss Bird Index de la Liste rouge de la Station ornithologique suisse indique certes une stabilisation à un niveau bas, mais la situation reste dramatique pour beaucoup d’espèces. Les ornithologues de Sempach présentent aujourd’hui la situation des oiseaux de Suisse sous une nouvelle forme, une synthèse unique et claire.

    Par son apparence, le serin cini rappelle le canari, dont il est un proche cousin. Ses effectifs ont chuté d’un quart au cours des dix dernières années.
    Par son apparence, le serin cini rappelle le canari, dont il est un proche cousin. Ses effectifs ont chuté d’un quart au cours des dix dernières années.
    photo © Mathias Schäf Image en qualité d‘impression
    Le Swiss Bird Index SBI® pour l’ensemble des oiseaux nicheurs (bleu) indique une évolution positive depuis 1990, tandis que celui concernant les espèces de la Liste rouge (rouge) montre leur recul.
    Le Swiss Bird Index SBI® pour l’ensemble des oiseaux nicheurs (bleu) indique une évolution positive depuis 1990, tandis que celui concernant les espèces de la Liste rouge (rouge) montre leur recul.
    photo © Station ornithologique suisse Image en qualité d‘impression
    L’utilisation gratuite n'est consentie que dans le cadre de ce communiqué de presse et avec la mention correcte de l’auteur.

    Sempach. – Saviez-vous que près d’un demi-million d’oiseaux d’eau viennent passer chaque hiver sur nos lacs ? Ou que 40% des nicheurs suisses, dont de nombreuses espèces des zones agricoles, figurent sur la Liste rouge ? La Station ornithologique de Sempach a pris le pouls de l’avifaune suisse en réunissant pour la première fois les chiffres clés dans un rapport inédit. L’« Etat de l’avifaune en Suisse – Rapport 2015» joue un rôle de baromètre de l’état de notre nature en général.

    Ce document s’appuie sur le Swiss Bird Index SBI®, publication qui décrit l’évolution des nicheurs au cours des 25 dernières années. L’indice partiel des espèces menacées révèle que leurs effectifs se sont stabilisés à un niveau bas. Thomas Sattler, responsable du département compétent à la Station, rappelle pourtant : « Chez de nombreuses espèces de la Liste rouge, la baisse a débuté bien avant 1990. » Il se montre d’un optimisme prudent : « Les prochaines années nous diront si nous avons franchi le creux de la vague et si les effectifs des espèces menacées vont commencer à se rétablir. »

    Parallèlement, les recensements effectués à l’échelle du pays par quelque 1000 bénévoles indiquent que les populations des espèces largement répandues, qui ne figurent pas sur la Liste rouge, sont également en diminution. Le serin sini en fait partie. Au printemps, son chant rappelant le bruit d’une chaîne de vélo rouillée s’entend beaucoup plus rarement qu’il y a 25 ans.

    La Station ornithologique de Sempach s’est donné pour mission de découvrir les raisons des baisses d’effectifs et de mettre au point des mesures de conservation.

    Source
    Sattler, T., V. Keller, P. Knaus, H. Schmid & B. Volet (2015): Etat de l’avifaune en Suisse. Rapport 2015. 35 S.
    Rapport intégral
    Pour de plus amples informations : www.vogelwarte.ch/etat

    Le volontariat, condition sine qua non de données fiables
    Le Swiss Bird Index SBI® a été conçu en 2005 par la Station ornithologique suisse, à titre d’indicateur de l’état de l’environnement. Il documente la situation des oiseaux nicheurs en Suisse depuis 1990. Le SBI®, y compris ses indices partiels, se fonde sur l’évolution des effectifs de 173 espèces nicheuses régulières. Toutes contribuent au même titre au calcul du SBI® ou d’un indice partiel. Les espèces des différents milieux requièrent des méthodes de recensements adaptées, regroupées dans quatre projets de monitoring. Pour la seule année 2014, le SBI® repose sur près de 167 000 observations, faites par 976 ornithologues bénévoles.

    Pour en savoir plus

    Sophie Jaquier
    Tél. 041 462 97 98
    sophie.jaquier@vogelwarte.ch

    Peter Knaus
    Tél. 041 462 97 32
    peter.knaus@vogelwarte.ch