Les oiseaux de Suisse

Les 421 espèces d'oiseaux de la banque de données
Plus

Projets

Rougequeue à front blanc
Vers le projet

Projets

Programme de conservation des oiseaux en Suisse
Vers le projet

Questions et informations

Construction et montage de nichoirs pour martinets
Vers la feuille d'information

La grippe aviaire dans l'avifaune sauvage

Les oiseaux d'eau sauvages sont considérés comme des vecteurs potentiels du virus H5N1. La Station ornithologique suisse participe au contrôle des oiseaux migrateurs et étudie leur rôle dans la propagation du virus.

La grippe aviaire dans l'avifaune sauvage

Objectifs

La grippe aviaire, aussi appelée peste aviaire ou grippe du poulet, est une maladie virale très contagieuse des oiseaux, qui provoque de lourdes pertes au sein des élevages de volailles, et peut aussi s'avérer mortelle pour l'homme. Le rôle joué par les oiseaux sauvages dans la propagation du virus H5N1 est encore loin d'être connu.

La Station ornithologique suisse

  • conseille les autorités sur les questions ornithologiques,
  • participe à la surveillance de l'apparition du H5N1 chez les oiseaux sauvages,
  • analyse les reprises de bagues d'oiseaux aquatiques pour mieux connaître les régions d'origine et les voies migratoires des oiseaux d'eau qui hivernent en Suisse,
  • fournit des contributions à l´évaluation des risques effectuée par la Confédération.

Procédé

La Station ornithologique rassemble des prélèvements de gorge et de cloaque effectués au hasard sur des oiseaux sauvages. Des oiseaux chanteurs de la station de baguage d'Ulmethöchi à Lauwil (BL) et des oiseaux d'eau d'Oberkirch sur le lac de Sempach (LU) ont été soumis à des contrôles en automne 2005. En été 2006, des examens ont été effectués sur des cygnes tuberculés du lac de Constance, et à partir de l'automne 2006, d'autres oiseaux d'eaux devaient être contrôlés. Les prélèvements sont analysés par l'Institut de virologie et d'immunoprophylaxie (IVI) de Mittelhäusern (BE).

Importance

Apparue d'abord en Asie du sud-est, la souche d'un virus grippal de type A et de sous-type H5N1 est particulièrement dangereuse car le virus peut aussi se transmettre d'homme à homme. Chez les volailles domestiques, ce virus peut provoquer d'importantes pertes, avec les conséquences économiques que cela implique. Une meilleure compréhension du rôle joué par les oiseaux sauvages dans la propagation du H5N1 peut contribuer à mettre en oeuvre des mesures préventives efficaces contre la transmission du virus au sein des populations de volaille d'élevage.

Résultats

L'Office vétérinaire fédéral (OVF) communique directement les résultats des analyses.

Responsable de projet

E-Mail

Partenaire

Office vétérinaire fédéral (OVF)
Institut de virologie et d'immunoprophylaxie (IVI)
Prof. Dr. med. vet. Richard K. Hoop de l'Institut de bactériologie vétérinaire de l'Université de Zurich
Josef Hofer, Beringer, Oberkirch
Basellandschaftlicher Natur- und Vogelschutzverband (BNV)
Dr. Wolfgang Fiedler, Station ornithologique de Radolfzell

Soutien financier

Office vétérinaire fédéral (OVF) à titre de donneur d´ordre

Publications

Hofer, J., F. Korner-Nievergelt, P. Korner-Nievergelt, M. Kestenholz & L. Jenni (2006):
Herkunft und Zugverhalten von in der Schweiz überwinternden oder durchziehenden Tafelenten Aythya ferina.
» Download PDF