Service

Weiterführene Links
Naturschutz und Golf

Les oiseaux de Suisse

Les 421 espèces d'oiseaux de la banque de données
Plus

Projets

Conservation des oiseaux: grand tétras
Vers le projet

Projets

Conservation des oiseaux: vanneau huppé
Vers le projet

Questions et informations

Héron cendrés dans les étangs de jardin
Vers la feuille d'information

Oiseaux et terrains de golf

Dans quelle mesure le golf, sport en plein essor, est-il compatible avec la nature? La Station ornithologique de Sempach a voulu le savoir et a étudié plusieurs terrains de golf.

Oiseaux et terrains de golf

Objectifs

Les promoteurs font souvent remarquer que les terrains de golf peuvent aussi s'avérer précieux pour les plantes et les animaux, mais aucune preuve n'est encore venue confirmer cette affirmation. C'est pourquoi, dans notre projet, nous avons voulu répondre aux questions suivantes:

a) Dans quels paysages est-il responsable d'aménager des terrains de golf? Où le préjudice serait-il trop important pour la nature?
b) Comment les populations d'oiseaux nicheurs réagissent-elles à la construction de terrains de golf?
c) Est-il possible qu'un terrain de golf, parallèlement à sa fonction de surface de jeu, puisse offrir un habitat à des espèces animales et végétales plus exigeantes?
d) Un terrain de golf conçu et entretenu de manière optimale peut-il remplir des objectifs en matière de protection de la nature?

Procédé

L'aménagement du golf de Holzhäusern (canton de Zoug), qui a été réalisé sur des terres agricoles vouées précédemment à une culture intensive, a permis de créer de nombreux biotopes naturels. Nous avons examiné l'incidence de ces mesures sur les animaux et les plantes. Un an après l'achèvement du terrain de golf (1996), le nombre et l'emplacement des territoires des oiseaux nicheurs, ainsi que le spectre et le potentiel des espèces de reptiles, amphibiens, papillons diurnes, coléoptères, sauterelles et libellules ont été étudiés. Oiseaux nicheurs et éléments paysagers ont en outre fait l'objet d'une cartographie sur une surface de référence comparable dans la zone agricole vouée à une exploitation intensive. Sur la base de ces relevés, 24 objectifs ont été formulés pour le terrain de golf. Durant les années 2001 à 2003, la réalisation de chaque objectif a été contrôlée. Parallèlement, des recensements des oiseaux nicheurs ont été effectués sur d'autres terrains de golf et une recherche bibliographique approfondie a été menée.

Importance

Le golf est incontestablement le sport qui affiche l'utilisation du sol la plus élevée par sportif. En Suisse, il y a eu plus de golfs construits depuis 1990 que durant toutes les époques précédentes. Le projet fournit une première vue d'ensemble des connaissances actuelles sur le thème oiseaux et terrains de golf, à partir d'une recherche bibliographique et de propres recensements des oiseaux nicheurs sur trois terrains de golf. Il existe très peu de données publiées sur le thème oiseaux et terrains de golf provenant d'Europe centrale. Au total, on ne dispose que des listes d'oiseaux nicheurs de 13 terrains de golf. Dans cinq cas seulement, il est possible de procéder à une comparaison avec les espaces avoisinants ou avec la situation précédant la construction du terrain de golf. Les études démo-écologiques sur terrains de golf sont actuellement inexistantes.

Résultats

Des données comparatives sur la présence d'oiseaux nicheurs et d'autres groupes d'espèces sur les terrains de golf et dans les espaces avoisinants sont très rares en Europe. Toutefois, il apparaît clairement que les terrains de golf situés dans un environnement proche de l'état naturel posent de gros problèmes pour des raisons liées à la protection de la nature. Même dans des paysages voués à une exploitation intensive, un terrain de golf a besoin de suffisamment de surfaces de compensation pour pouvoir servir d'habitat à une communauté animale et végétale diversifiée. Les golfs qui sont situés dans un environnement voué à une exploitation intensive et qui présentent au minimum un tiers de surfaces de compensation écologique peuvent constituer des milieux intéressants pour les oiseaux.

Sur le golf de Holzhäusern, jusqu'en 2003, parmi les 34 objectifs fixés, 14 ont été totalement remplis voire dépassés, 8 ont été juste atteints et les 12 restants plus ou moins manqués. Le taux moyen de réalisation des objectifs s'élevait à 71,5 %. L'éventail et le nombre des espèces, ainsi que la densité en individus ont enregistré une évolution positive surtout chez les groupes d'espèces liés aux milieux aquatiques et boisés (libellules, amphibiens, espèces nichant dans les haies et oiseaux d'eau), de même que chez les papillons diurnes.

La Station ornithologique de Sempach a élaboré une prise de position sur la conception et l'entretien des terrains de golf: Point de vue de la Station ornithologique Suisse sur les terrains de golf

Responsable de projet

E-Mail, E-Mail

Partenaire

Publications