Focus

      Surveillance de l’avifaune en Suisse

      bild

      Espèce la plus commune de Suisse, le Pinson des arbres est recensé dans le cadre du « Monitoring des oiseaux nicheurs répandus » (MONiR). L’estimation annuelle de l’évolution de ses effectifs se fonde en moyenne sur 14 900 observations dans environ 250 des 267 carrés kilométriques parcourus. © Marcel Burkhardt

      Dans les années 1980, la Station ornithologique a initié plusieurs projets de monitoring avec le concours de bénévoles. Ils ont rendu possible l’établissement des indices de nicheurs dès 1990 et, ainsi, l’évaluation de tendances à long terme. À cela s’ajoute, tous les 20 ans, la publication d’un atlas des oiseaux nicheurs, qui fournit une image détaillée de leur distribution.

      L’évolution des effectifs d’une espèce dépend de multiples facteurs, qui exercent leur influence sur diverses échelles de temps. Les fluctuations à court terme, par exemple liées aux conditions atmosphériques, façonnent les accroissements ou les diminutions d’année en année, qui ne peuvent être distinguées des tendances à long terme que sur une longue série temporelle. Les projets de suivi de l’avifaune en Suisse ont dès lors pour objectif de différencier ces oscillations temporaires de l’évolution réelle des effectifs, qui, souvent, a pour origine des influences humaines. Leur identification précoce s’impose pour que d’éventuelles mesures puissent aboutir, mais l’analyse des causes requiert, en règle générale, des études en aval.

      À cette fin, la Station ornithologique documente annuellement l’évolution de nos oiseaux nicheurs indigènes les plus réguliers à l’aide de relevés aussi représentatifs que possible. Hormis les espèces introduites (p. ex. Cygne tuberculé et Tadorne casarca), on en dénombre actuellement 177, dont 174 bénéficient d’un indice actualisé chaque année. La combinaison de ces indices spécifiques aboutit au Swiss Bird Index SBI®, qui, depuis 1990, documente l’évolution globale de nos oiseaux nicheurs. Le SBI® occupe une place à part entière dans diverses statistiques nationales.

      Le suivi de l’avifaune suisse s’effectue chaque année, actuellement pour 174 espèces régulières, par des projets de monitoring spécifiques, et, tous les 20 ans, pour l’ensemble des espèces nicheuses, dans le cadre d’un atlas des oiseaux nicheurs.

      Par ailleurs, tous les 20 ans depuis 1972-1976 vient s’ajouter la publication d’un atlas des oiseaux nicheurs, qui fournit une image détaillée de leur distribution. Les espèces régulières, comme les irrégulières et les exotiques, sont recensées aussi précisément que possible à l’intérieur de 467 surfaces de 10 × 10 km, appelées carrés atlas. Les relevés cartographiques conduits dans plus de 2300 carrés kilométriques (1 × 1 km) permettent, pour de nombreuses espèces, d’établir des cartes de répartition, de densité et de leur évolution depuis 1993-1996.

      Cette combinaison de suivis annuels et de projets d’atlas fournit des connaissances relativement uniques sur la situation et l’évolution de l’avifaune en Suisse, qui ne peuvent être actualisées que grâce à l’engagement durable de plus de 2000 collaboratrices et collaborateurs bénévoles.

      Texte: Thomas Sattler


      Citation recommandée de l’Atlas en ligne:
      Knaus, P., S. Antoniazza, S. Wechsler, J. Guélat, M. Kéry, N. Strebel & T. Sattler (2018): Atlas des oiseaux nicheurs de Suisse 2013-2016. Distribution et évolution des effectifs des oiseaux en Suisse et au Liechtenstein. Station ornithologique suisse, Sempach.

      Bibliographie

      BAFU & BLW (2016): Umweltziele Landwirtschaft. Statusbericht 2016. Umwelt-Wissen Nr. 1633. Bundesamt für Umwelt (BAFU) und Bundesamt für Landwirtschaft (BLW), Bern.

      BFS, ARE, DEZA & BAFU (2016): Nachhaltige Entwicklung. Taschenstatistik 2016. Nachhaltige Entwicklung, regionale und internationale Disparitäten 734-1600. Bundesamt für Statistik (BFS), Bundesamt für Raumentwicklung (ARE), Direktion für Entwicklung und Zusammenarbeit (DEZA) und Bundesamt für Umwelt (BAFU), Neuchâtel.

      FSO, ARE, SDC & FOEN (2016): Sustainable development. Pocket statistics 2016. Sustainable Development, Regional and International Disparities 737-1600. Federal Statistical Office (FSO), Federal Office for Spatial Development (ARE), Swiss Agency for Development and Cooperation (SDC) and Federal Office for the Environment (FOEN), Neuchâtel.

      Magurran, A. E., S. R. Baillie, S. T. Buckland, J. M. Dick, D. A. Elston, E. M. Scott, R. I. Smith, P. J. Somerfield & A. D. Watt (2010): Long-term datasets in biodiversity research and monitoring: assessing change in ecological communities through time. Trend Ecol. Evol. 25: 574–582.

      OFEV & OFAG (2016): Objectifs environnementaux pour l’agriculture. Rapport d’état 2016. Connaissance de l'environnement n° 1633. Office fédéral de l’environnement (OFEV) et Office fédéral de l’agriculture (OFAG), Berne.

      OFS, ARE, DDC & OFEV (2016): Développement durable. Statistique de poche 2016. Développement durable, disparités régionales et internationales 735-1600. Office fédéral de la statistique (OFS), Office fédéral du développement territorial (ARE), Direction du développement et de la coopération (DDC) et Office fédéral de l’environnement (OFEV), Neuchâtel.

      Sattler, T., P. Knaus, H. Schmid & B. Volet (2017a): État de l’avifaune en Suisse. Rapport 2017. Station ornithologique suisse, Sempach.

      Sattler, T., P. Knaus, H. Schmid & B. Volet (2017b): Situazione dell’avifauna in Svizzera. Rapporto 2017. Stazione ornitologica svizzera, Sempach.

      Sattler, T., P. Knaus, H. Schmid & B. Volet (2017c): The state of birds in Switzerland. Report 2017. Swiss Ornithological Institute, Sempach.

      Sattler, T., P. Knaus, H. Schmid & B. Volet (2017d): Zustand der Vogelwelt in der Schweiz. Bericht 2017. Schweizerische Vogelwarte, Sempach.

      Spaar, R., R. Ayé, N. Zbinden & U. Rehsteiner (2012a): Elemente für Artenförderungsprogramme Vögel Schweiz – Update 2011. Koordinationsstelle des Rahmenprogramms "Artenförderung Vögel Schweiz". Schweizer Vogelschutz SVS/BirdLife Schweiz, Zürich, und Schweizerische Vogelwarte, Sempach.

      Spaar, R., R. Ayé, N. Zbinden & U. Rehsteiner (2012b): Eléments pour les programmes de conservation des oiseaux en Suisse – Actualisation 2011. Centre de coordination du "Programme de conservation des oiseaux en Suisse". Association Suisse pour la Protection des Oiseaux ASPO/BirdLife Suisse, Zurich, et Station ornithologique suisse, Sempach.

      Sutherland, W. J., A. S. Pullin, P. M. Dolman & T. M. Knight (2004): The need for evidence-based conservation. Trend Ecol. Evol. 19: 305–308.

      Turchin, P. (2003): Complex population dynamics: a theoretical/empirical synthesis. Princeton University Press, Princeton.

      UST, ARE, DSC & UFAM (2016): Sviluppo sostenibile. Statistica tascabile 2016. Sviluppo sostenibile e disparità regionali e internazionali 736-1600. Ufficio federale di statistica (UST), Ufficio federale dello sviluppo territoriale (ARE), Direzione dello sviluppo e della cooperazione (DSC) e Ufficio federale dell‘ambiente (UFAM), Neuchâtel.

      Zbinden, N., H. Schmid, M. Kéry & V. Keller (2005): Swiss Bird Index SBI® - Kombinierte Indices für die Bestandsentwicklung von Artengruppen regelmässig brütender Vogelarten der Schweiz 1990-2004. Ornithol. Beob. 102: 283–291.

       

      Espèces concernées
      Thèmes
      Surveillance des populations
      Atlas bestellen