Goéland bourgmestre

      Larus hyperboreus

      Informations

      Son nom évoque la banquise arctique, dont le Goéland bourgmestre ne s'éloigne guère en hiver. Comme pour ne pas être trop dépaysé, chacune de ses rarissimes apparitions est associée à des périodes de bise glaciale persistante et coïncide souvent avec la formation de banquises sur nos lacs! C'est le plus grand des goélands polaires, sa taille étant exacerbée par la blancheur immaculée de ses ailes.

      Chant

      Statut (en CH)
      hôte accidentel
      Calendrier annuel
      L'illustration montre sur la première ligne à quelles saisons l'espèce est régulièrement vue en Suisse. Selon la saison, le nombre d'individus peut subir de grandes variations. La ligne du milieu indique les périodes normales de migration. La dernière ligne donne la période durant laquelle l'espèce niche habituellement. Elle englobe en général la phase allant de la ponte des oeufs jusqu'à l'envol des jeunes.
      Calendrier annuel
      Calendrier annuel

      Caractéristiques

      Effectif en Suisse (couples)
      -
      Comportement migrateur
      sédentaire et migrateur à courte distance
      Migrateur diurne/nocturne
      Migrateur diurne et nocturne
      Taille (cm)
      63-68
      Envergure (cm)
      138-158
      Poids (g)
      1000-2200
      Site de nidification
      sol
      Nourriture
      crustacés, poissons, oiseaux, charognes
      Groupe
      Mouettes et Goélands
      Habitat
      lacs, cours d'eau