Dégâts provoqués par les corvidés dans les cultures

    Les corneilles noires peuvent provoquer des dégâts dans les cultures, notamment de maïs. Comment y remédier ?

    Objectifs

    La Station ornithologique suisse élabore et évalue des mesures, en collaboration avec les agriculteurs, les institutions agricoles et les organisations de protection des oiseaux et des animaux. Dans le « Zoom » consacré aux corneilles noires, vous pourrez découvrir comment éviter ou du moins réduire, dans de nombreux cas, les dégâts occasionnés par ces oiseaux.

    Procédé

    Pour tester l'efficacité des ballons servant à effaroucher les corneilles, il nous fallait un endroit particulièrement attirant pour ces oiseaux. C'est le cas des décharges. En mars 2003, nous avons procédé à deux séries d'observations sur une décharge. Sur une surface de 60 m x 90 m, le nombre de corneilles et la position où elles se tenaient ont été répertoriés a) alors qu'il n'y avait aucun ballon, b) alors que trois ballons avaient été installés durant 4 jours. Nous avons utilisé des ballons en latex gonflés à l'hélium, d'un diamètre de 75 cm, fixés par un cordon de 20 m de long.

    En 2003, 30 agriculteurs, qui avaient eu recours à des ballons pour éloigner les corneilles au cours des deux dernières années, ont été interrogés par téléphone sur les enseignements de cette méthode.

    Importance

    Chaque printemps, la Station ornithologique reçoit des appels d'agriculteurs inquiets ou déjà victimes de dégâts, sollicitant de l'aide pour éloigner les corneilles de leurs champs. Avec ce projet, la Station ornithologique a pu tester l'une des mesures d'effarouchement les plus prometteuses et peut à présent justifier le bien-fondé de ses recommandations. Ce projet revêt donc surtout des intérêts pratiques.

    Résultats

    De tout temps, les agriculteurs ont tenté de lutter par tous les moyens contre les dégâts occasionnés par les corneilles. Mais toutes les mesures ne sont pas réellement efficaces et justifiées. Les mesures de prévention agrotechniques et les mesures d'effarouchement durant les phases critiques de culture s'avèrent les plus efficaces.

    Les dommages dus aux corvidés dans l'agriculture - Le point de vue de la Station ornithologique suisse

    Responsable de projet

    Daniela Heynen

    Partenaire

    Association suisse pour la protection des oiseaux ASPO/BirdLife Schweiz
    Protection suisse des animaux (PSA)
    Institut de recherche de l'agriculture biologique (FiBL)
    Station de recherche Agroscope Changins-Wädenswil (ACW)
    Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon (ART)
    Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL
    Agridea

    Publications