Hirondelle de fenêtre

      L'hirondelle de fenêtre vit dans les villes et les villages et construit son nid à base de boue contre la façade extérieure des bâtiments. Actuellement, la situation devient désastreuse. Les quelques salissures autour de la maison sont de moins en moins tolérées et par conséquent les effectifs d'hirondelles de fenêtre déclinent. C'est la raison pour laquelle l'hirondelle de fenêtre a changé de catégorie sur la Liste rouge 2010 et y figure maintenant comme potentiellement menacée (NT).

      Objectifs

      Un nid typique sur la façade d’un bâtiment, comme on en tolère de moins en moins souvent.
      Un nid typique sur la façade d’un bâtiment, comme on en tolère de moins en moins souvent. (photo © Marcel Burkhardt)

      Les effectifs d'hirondelles de fenêtre ne diminuent pas qu'en Suisse mais aussi dans la quasi-totalité des pays européens. Les causes de cette baisse ne sont pas toutes très claires. Cependant, le manque de tolérance de la part des propriétaires et des locataires pour les nids construits contre les façades est un problème connu. L'appauvrissement général de l'habitat des hirondelles est une autre raison. En effet, elles ne trouvent pas assez de boue pour construire leurs nids à cause des surfaces goudronnées dans les agglomérations, ni suffisamment d'insectes, leur principale nourriture.

      Afin de stopper la tendance à la baisse de l'hirondelle de fenêtre, nous élaborons des propositions pour la conserver. De plus, les lacunes d’informations quant aux sites abritant encore de grands effectifs d'hirondelles de fenêtre sont comblées. Enfin, les connaissances sur les exigences et les besoins de l'espèce envers son habitat devraient être améliorées et transmises au public.

      Procédé

      Grâce à une action auprès du public sous la forme de recensements d'hirondelles de fenêtre ainsi qu'aux travaux liés au nouvel Atlas des oiseaux nicheurs 2013-2016, nous améliorons les connaissances sur la répartition de l’espèce en Suisse et particulièrement sur la situation des colonies et des effectifs importants. En même temps, nous récoltons à l'occasion de ces travaux des informations sur le taux d'occupation des nids naturels et artificiels et sur le type de bâtiments contre lesquels les hirondelles de fenêtre construisent leurs nids. Nous utilisons ces connaissances pour optimiser les mesures de conservation.

      Le recensement des hirondelles de fenêtre a permis de sensibiliser un large public aux besoins de cette espèce et d'encourager la tolérance envers les nids contre les façades. Les lieux exacts des sites de nidification des hirondelles de fenêtre sont enregistrés dans une base de données et mis à disposition des communes et des associations pour renforcer la protection de l'espèce.

      En outre, nous étudions l'importance des nids artificiels pour l'évolution des effectifs locaux, et quels sont les cas où la construction de nids naturels devrait être encouragée. Nous vérifions également si des mesures de revalorisation écologique sont judicieuses aux alentours des colonies importantes.

      Importance

      Des moyens simples permettent déjà d’améliorer l’offre en matériel de nidification
      Des moyens simples permettent déjà d’améliorer l’offre en matériel de nidification (photo © Chiara Scandolara)

      Les causes exactes du déclin des effectifs d'hirondelles de fenêtre ne sont pas encore suffisamment connues. Ce projet de conservation des espèces devrait permettre de combler les lacunes et d'améliorer les mesures de conservation.

      Bien que de nombreux bénévoles soutiennent déjà l'hirondelle de fenêtre au moyen de nids artificiels, l'ignorance du grand public quant aux besoins de cette espèce nichant contre les bâtiments est croissante. Ce projet de conservation des espèces doit non seulement prendre l'hirondelle de fenêtre sous son aile mais l'hirondelle de fenêtre, en tant qu'ambassadrice de la biodiversité dans les agglomérations, doit également cautionner un retour de la nature à l'intérieur des villes et villages suisses et dans leurs alentours.

      Feuille d'information: Aidons l'hirondelle de fenêtre

      Responsable de projet

      Stephanie Michler, Reto Spaar

      Soutien financier

      Fondation Alfons et Mathilda Suter-Caduff
      Fondation Marion Jean Hofer-Woodhead
      Fondation Rudolf et Romilda Kägi
      Stiftung für Suchende
      Fondation Yvonne Jacob
      Fondation Stotzer-Kästli
      Styner – Stiftung

      Publications

      Michler, S., P. Aelvoet, R. Spaar (2018):
      Hirondelle de fenêtre - Fiche info - Communes
      Michler, S., P. Aelvoet, R. Spaar (2018):
      Hirondelle de fenêtre - Fiche info - Privés