TerraSuisse, par Migros et IP-Suisse

    La Station ornithologique conseille Migros et IP-Suisse en ce qui concerne la conception et la mise en oeuvre du label de biodiversité TerraSuisse. Elle organise en outre le contrôle d'efficacité dans les exploitations agricoles.

    Objectifs

    Migros a lancé le label TerraSuisse en mai 2008 conjointement avec IP-Suisse. Les matières premières bénéficiant de ce label sont produites dans des exploitations d'IP-Suisse et représentent une agriculture proche de la nature et respectueuse des animaux. Les paysans d'IP-Suisse misent sur des milieux naturels, ce qui profite aux plantes et animaux rares et assure la promotion de la diversité des paysages et des espèces. La Station ornithologique conseille Migros et IP-Suisse concernant l'attribution du label dans le domaine de la biodiversité, et elle est responsable du contrôle d'efficacité.

    Procédé

    Le label TerraSuisse se fonde sur un système de points conçu par la Station ornithologique et l'Institut de recherche pour l'agriculture biologique (FiBL). Ce système a été légèrement adapté aux besoin de IP-Suisse. Il permet d'évaluer les prestations des agriculteurs au profit de la biodiversité (cf. projet Les paysans marquent des points). Les producteurs d'IP-Suisse s'engagent à atteindre un certain nombre de points. La prestation requise est nettement supérieure aux exigences légales liées à la certification des prestations écologiques requises (PER).

    Chaque année, IP-Suisse met les données anonymes des exploitations participant au système à points à disposition de la Station ornithologique suisse. La Station ornithologique analyse alors l'évolution des prestations pour la biodiversité des exploitations labellisées. Par ailleurs, elle fournit des recommandations sur l'optimisation des prestations écologiques des exploitations sous label.

    D'autres informations sont fournies par l'émission de télévision Einstein «Oekologieoffensive der Bauern» du 2.10.2008 (en allemand, www.srf.ch/sendungen/einstein/einstein-2-oktober-2008) et par l'émission radio SRF Wissenschaftsmagazin «Firmen sollen mehr für Biodiversiät tun» du 18.1.2014 (en allemand, www.srf.ch/sendungen/wissenschaftsmagazin/firmen-sollen-mehr-fuer-biodiversitaet-tun).

    Importance

    Une agriculture soucieuse de la nature revêt une importance capitale pour la survie de nombreuses espèces animales et végétales. En l'absence d'espèces typiques des terres agricoles, le paysage rural deviendrait une simple surface de production de denrées agricoles. Une agriculture soucieuse de la nature crée, pour la population, un environnement plus vivant et plus sain, riche en paysages animés et en qualité de vie.

    La nouveauté réside dans le fait que, au travers du label TerraSuisse, les agriculteurs bénéficient de primes supplémentaires pour leurs prestations écologiques au profit de la biodiversité de la part de partenaires tels que Migros. Cela présuppose que les consommateurs reconnaissent et comprennent la valeur ajoutée pour la biodiversité. Ensuite, ils seront disposés à dépenser davantage pour les prestations supplémentaires fournies par les agriculteurs.

    Résultats

    Les analyses dans le cadre du projet « Les paysans marquent des points » ont montré que le système à points est un bon outil d'évaluation pour la biodiversité sur les exploitations (Birrer et al. 2014).

    Le nombre de points moyen des 9000 exploitations participantes ont clairement augmenté ces dernières années. Il est réjouissant de constater que de nombreuses exploitations génèrent nettement plus de points que ce qui est exigé par les directives. De plus, les points continuent à augmenter même lorsque le nombre minimal a été atteint.

    Entre 2010 et 2014, les producteurs IP-Suisse ont mis en place de nombreux habitats à haute valeur écologique (surfaces de promotion de la biodiversité avec la qualité exigée par le projet ou la qualité écologique de niveau II). Sur les 4022 exploitations qui ont fourni des données sur les années 2010 à 2014, la part des habitats à haute valeur écologique se situe en 2015 à 165 % de l’état initial. Au vu de ces résultats, on peut s'attendre à une amélioration d'un point de vue écologique du paysage agricole suisse à une grande échelle et en conséquence, à une contribution à la promotion de la biodiversité.

    Cultures de céréales favorables aux animaux sauvages – IP-Suisse favorise l'alouette des champs

    Responsable de projet

    Simon Birrer, Markus Jenny

    Partenaire

    IP-Suisse
    Migros

    Publications

    Zellweger-Fischer, J., P. Althaus, S. Birrer, M. Jenny, L. Pfiffner & S. Stöckli (2016):
    Relevé de la biodiversité sur les exploitations agricoles à l'aide d'un système à points.
    Zellweger-Fischer, J., S. Birrer, M. Jenny, S. Stoeckli & L. Pfiffner (2015):
    A Credit Point System for assessing and enhancing biodiversity at the farm scale - and beyond.
    Birrer, S., J. Zellweger-Fischer, S. Stoeckli, F. Korner-Nievergelt, O. Balmer, M. Jenny & L. Pfiffner (2014):
    Biodiversity at the farm scale: A novel credit point system.
    Birrer, S., M. Jenny, F. Korner-Nievergelt, K. Meichtry-Stier, L. Pfiffner, J. Zellweger-Fischer & J.L. Zollinger (2013):
    Ökologische Vorrangflächen fördern Kulturlandvögel
    Jenny, M., J. Zellweger-Fischer, O. Balmer, S. Birrer & L. Pfiffner (2013):
    The credit point system: an innovative approach to enhance biodiversity on farmland.