Méthodes : observations lunaires

      Environ 2/3 des oiseaux migrateurs migrent de nuit et volent à des altitudes élevées, si bien que, certaines nuits, les observateurs attentifs de la nature ne font qu'entendre les cris des oiseaux migrateurs. L'observation du disque lumineux de la lune au moyen d'un téléscope permet d'évaluer la migration nocturne des oiseaux.

      Objectifs

      • Promotion de l'observation simple de la migration nocturne des oiseaux et centralisation des résultats
      • Etablissement de vues d'ensemble régionales pour les zones à forte intensité d'observation

      Procédé

      La nuit, si l'on observe le disque lunaire à travers un téléscope, on aperçoit de temps en temps un oiseau passer devant. Le nombre d'oiseaux que l'on voit passer durant un laps de temps donné est en corrélation avec l'intensité présente de la migration des oiseaux.

      Importance

      Pour les régions dont on ne sait pas grand-chose en ce qui concerne la migration des oiseaux, l'observation lunaire fournit un premier aperçu du déroulement de la migration nocturne. Peu instructive, l'observation isolée gagne en importance lorsqu'elle est coordonnée avec d'autres observations.

      Résultats

      Trösch et al. 2005
      Liechti et al. 1995

      Responsable de projet

      Felix Liechti, Dieter Peter

      Publications