Publications

    

    Schmid, H., M. Kestenholz, P. Knaus, L. Rey & T. Sattler (2018)

    État de l'avifaune en Suisse. Rapport 2018.

    Further information

    Station ornithologique suisse Sempach

    Contact

    hans.schmid@vogelwarte.ch

    PDF

    Download

    Résumé

    Le rapport « État de l’avifaune en Suisse 2018 » est un numéro très particulier. Pour une fois, il n’est pas consacré au recensement annuel des oiseaux nicheurs et des oiseaux d’eau hivernants, mais contient la quintessence de l’atlas des oiseaux nicheurs de Suisse 2013-2016 et dresse ainsi un bilan des vingt dernières années.
    L’atlas des oiseaux nicheurs de Suisse 2013-2016 constituera, pour les vingt ans à venir, l’ouvrage de référence sur l’état de notre avifaune et son évolution à long terme. Ses conclusions nous informent sur la manière dont nous gérons notre environnement. Il révèle, par exemple, que les nicheurs des forêts se portent relativement bien (à quelques exceptions près), mais également que les oiseaux nichant en zones rurales ont encore accusé de fortes baisses, certains disparaissant de régions entières ou même – comme la pie-grièche à tête rousse – de l’ensemble du territoire. Nous y présentons les causes des diverses évolutions et suggérons des pistes pour la conservation et la promotion de notre avifaune. Les mesures en sa faveur sont effectivement urgentes !
    En Suisse, les oiseaux nicheurs sont le groupe le mieux étudié, grâce à la collaboration active et assidue de plus de 2000 volontaires dans tout le pays. Ce dernier atlas, le quatrième réalisé dans cette série à intervalle de vingt ans, a suscité une vague d’enthousiasme et d’effort parmi les volontaires sur le terrain. Nous rendons hommage à leur énorme engagement aux pages 40-43.
    L’atlas des oiseaux nicheurs de Suisse 2013-2016 est aussi un événement capital pour la Station ornithologique, car il aura nécessité une dizaine d’années, depuis sa planification et sa préparation jusqu’à la publication d’articles spécialisés, en passant par la production du livre et de sa version online. Notre équipe s’était fixé des objectifs ambitieux, elle a planifié leur réalisation, encadré les volontaires, préparé les documents, vérifié les données, sollicité des précisions en cas d’incertitude, établi chaque année un bilan intermédiaire pour les responsables des carrés atlas, évalué les données, modélisé la répartition et son évolution, produit les cartes, estimé les effectifs, rédigé et traduit les textes de sorte que l’ouvrage soit disponible dans quatre langues. Nous y sommes également parvenus grâce à l’engagement collectif suscité pour cette oeuvre de grande ampleur.
    Nous remercions enfin les nombreux donateurs de leur généreux soutien, qu’il s’agisse de contributions substantielles d’institutions ou de montants plus ou moins importants versés par des particuliers désireux d’exprimer leur enthousiasme pour ce projet unique, par exemple en parrainant une espèce. Nous espérons tous que l’atlas des oiseaux nicheurs de Suisse 2013-2016 ne servira pas seulement de documentation, mais qu’il sera aussi à l’origine de mesures ciblées en faveur de notre avifaune et, partant, de notre nature et de notre environnement.
    Prof. Dr. Lukas Jenni
    Président de la Direction et directeur scientifique