Aboutissement d’un grand projet international

    Le deuxième atlas européen des oiseaux nicheurs, auquel la Station ornithologique a participé activement, est presque bouclé. Nous attendons avec impatience la version imprimée de cet ouvrage de près de 1 000 pages.

    Sterne caspienne
    Sterne caspienne
    photo © Laurent Willenegger
    Mésange boréale
    Mésange boréale
    photo © Paola Ricceri
    Des modèles de répartition basés sur des données relevées de manière standardisée constituent la base des premières cartes modélisées pour l’Europe entière. Pour le rougequeue noir, ils montrent que la Suisse est au coeur de l’aire de répartition.
    Des modèles de répartition basés sur des données relevées de manière standardisée constituent la base des premières cartes modélisées pour l’Europe entière. Pour le rougequeue noir, ils montrent que la Suisse est au coeur de l’aire de répartition.
    La comparaison avec le premier atlas EBBC de 1997 montre que le tétras lyre a disparu de nombreuses régions de basse altitude.
    La comparaison avec le premier atlas EBBC de 1997 montre que le tétras lyre a disparu de nombreuses régions de basse altitude.
    Traquet motteux
    Traquet motteux
    photo © Jacques Laesser
    Tournepierre à collier
    Tournepierre à collier
    photo © Diana Höhlig

    La publication du premier atlas européen des oiseaux nicheurs, en 1997, avait constitué un jalon important pour l’ornithologie en Europe. La Station y était déjà associée, puisqu’elle avait mis à disposition les données pour la Suisse, et établi puis traduit les portraits de plusieurs espèces européennes de nicheurs.

    Pour la deuxième édition de l’atlas européen des oiseaux nicheurs (European Breeding Bird Atlas, abr. EBBA2), qui sera publiée à la fin 2020, la Station a de nouveau mis les bouchées doubles. Verena Keller, membre du comité du European Bird Census Council EBCC, a ainsi repris la direction de l’équipe de coordination, tandis que Pietro Milanesi a élaboré tous les modèles de répartition.

    L’EBCC est constitué d’un réseau d’institutions ainsi que d’ornithologues de toute l’Europe. Finalement, des partenaires provenant de 48 pays ont participé au projet d’atlas, ce qui implique non seulement une grande variété de moyens sur le plan du personnel, de la technique et des finances, mais aussi des expériences et des mentalités très différentes. La mise en commun de cette diversité européenne, afin de disposer d’une méthodologie la plus unifiée possible, a donc représenté un défi de taille.

    Contrairement à la majorité des pays d’Europe de l’Ouest, qui ont pu utiliser les données déjà récoltées pour leurs projets nationaux, des données de répartition ciblées ont dû d’abord être recueillies dans plusieurs pays d’Europe de l’Est. Le travail pour l’EBBA2 leur a donc aussi offert une occasion unique. Il a fallu toutefois aussi compter avec le fait qu’il manque souvent les ressources financières pour ces opérations, justement dans ces pays. Heureusement, la Fondation MAVA a apporté un soutien financier aux services de coordination nationaux, et a contribué aux travaux de terrain en participant aux frais de voyage et aux coûts d’expédition dans les régions isolées.

    Ces efforts ont finalement porté leurs fruits, puisque les données pour 5 110 carrés atlas de 50 × 50 km sont aujourd’hui disponibles – ce qui correspond au pourcentage remarquable de 96 % de l’immense surface étudiée, qui s’étend à l’est jusqu’à la mer Caspienne et à l’Oural !

    Après deux ans de planification, cinq ans de travail de terrain par près de 120 000 personnes, le rassemblement et la vérification des données, de nombreux tests pour établir les cartes, et enfin les analyses, les résultats ont pu être réunis en 2019. Une maison d’édition expérimentée a été trouvée : les éditions Lynx, connues dans les milieux ornithologiques pour avoir publié la véritable bible que constitue le « Handbook of the Birds of the World ». Les chiffres sont impressionnants et montrent bien l’engagement qu’a demandé cet ouvrage de référence : l’EBBA2 fournit des données sur pas moins de 625 espèces d’oiseaux nicheurs, dont 556 bénéficient d’un chapitre dédié. Les textes sur les espèces ont été rédigés par 348 auteurs, et les chapitres sur les espèces sont agrémentés d’illustrations mises à disposition gratuitement par 45 artistes d’Europe. Outre les textes traitant des espèces, l’atlas contient 683 cartes de 50 km sur la fréquence ou la probabilité de nidification, 224 cartes modélisées d’une résolution de 10 × 10 km ainsi que 445 cartes montrant les changements intervenus entre les deux éditions de l’atlas.

    Pour la première fois, des cartes de répartition pour toute l’Europe sont ainsi disponibles. L’EBBA2 permet en outre d’observer les modifications qu’ont connues les effectifs d’oiseaux nicheurs sur une période d’environ 30 ans. On peut mentionner à cet égard les tendances de nombreuses espèces à se déplacer vers le nord, mais aussi les pertes au sud ou dans les régions très marquées par l’agriculture.

    Bien que la taille de l’ouvrage soit impressionnante avec ses 1 000 pages, tous les résultats n’ont pas pu y être intégrés. Les données non incluses ne sont toutefois pas perdues, mais restent à disposition pour des analyses spécifiques. Une publication en ligne est également prévue.

    European Breeding Bird Atlas 2 : Distribution, Abundance and Change
    Le nouvel atlas européen des oiseaux nicheurs paraîtra fin 2020 aux éditions Lynx. Il est important pour l’EBCC que le coût de l’atlas soit abordable, y compris dans les pays économiquement plus précaires. Afin de pouvoir garder ce prix en dessous de 100 euros, l’EBCC a encore besoin de soutien pendant cette dernière phase du projet. Une contribution peut se faire par exemple en parrainant une espèce particulière. Pour nous soutenir : www.ebba2.info/support-ebba2/ebba2-species-sponsorship/

    Portraits originaux en vente
    44 artistes d’Europe, dont quatre établis en Suisse, ont offert des illustrations pour l’atlas européen. 300 de ces oeuvres sont actuellement mises en vente. Une idée de cadeau originale, en même temps qu’un soutien pour l’atlas : de nombreux artistes feront don d’une partie de leurs bénéfices à l’EBBA2. www.ebba2.info/support-ebba2-2/illustrations-for-ebba2/ (en anglais seulement)