Partez à la découverte du monde des oiseaux !

    Le nouveau centre de visite de la Station ornithologique ouvrira ses portes début mai ! Il offre aux visiteurs une expérience inoubliable : la possibilité de se glisser dans l’univers des oiseaux indigènes.

    Le nouveau centre de visite de la Station ornithologique est le premier bâtiment à trois étages en terre crue de Suisse. Sa réalisation est une performance pionnière en matière de construction écologique.
    Le nouveau centre de visite de la Station ornithologique est le premier bâtiment à trois étages en terre crue de Suisse. Sa réalisation est une performance pionnière en matière de construction écologique.
    photo © Station ornithologique suisse
    Cette « pose du premier oeuf » effectuée lors de la cérémonie de début des travaux du centre de visite a été la manière choisie par la Station ornithologique pour symboliser l’importance de cette étape dans son histoire.
    Cette « pose du premier oeuf » effectuée lors de la cérémonie de début des travaux du centre de visite a été la manière choisie par la Station ornithologique pour symboliser l’importance de cette étape dans son histoire.
    photo © Station ornithologique suisse
    C’est là que le nouveau centre de visite de la Station ornithologique a pris forme en deux ans à peine.
    C’est là que le nouveau centre de visite de la Station ornithologique a pris forme en deux ans à peine.
    photo © Station ornithologique suisse
    Les nouvelles volières extérieures de la station de soins sont prêtes pour accueillir les patients à plumes.
    Les nouvelles volières extérieures de la station de soins sont prêtes pour accueillir les patients à plumes.
    photo © Station ornithologique suisse

    Le bâtiment du nouveau centre de visite de la Station ornithologique se remarque déjà de loin par sa façade en terre crue, véritable emblème de la construction écologique. Nous entrons dans un foyer lumineux en bois indigène qui relie les deux parties du bâtiment entre elles. Le choix de la terre crue et du bois comme matériaux de construction, qui nous rappellent que nous sommes les hôtes de la nature, est une expérience pionnière en matière de construction écologique : le bâtiment satisfait aux exigences du label Minergie P pour sa faible consommation énergétique et à celles de Minergie Eco pour l’utilisation de matériaux de construction ménageant l’environnement.

    La pièce maîtresse de l’exposition consiste en un parcours interactif abordant les principaux thèmes de la vie des oiseaux. Mais avant de commencer, voilà que nous sommes bagués. Cette bague nous permettra d’activer les stations de l’exposition dans la langue de notre choix. Une question philosophique fondamentale est aussi éclaircie dès le départ : au commencement était l’oeuf ! En effet, c’est au travers d’un oeuf surdimensionné que nous accédons au premier secteur de l’exposition, celui de la reproduction. Nous faisons également connaissance avec l’alimentation des oiseaux, les nombreux dangers auxquels ils sont confrontés, l’extraordinaire oeuvre d’art qu’est leur plumage, et pour finir, leurs techniques de vol et leurs migrations. Tout au long de la visite, notre bague enregistre nos préférences. Ces données serviront à nous classer selon l’espèce qui correspond à notre profil : c’est ainsi que l’on quittera l’exposition dans la peau d’un gypaète barbu ou d’une mésange huppée…

    Le foyer abrite une volière spacieuse où s’ébattent des oiseaux de chez nous : chardonnerets, perdrix grises, pics verts ou bruants jaunes. Juste à côté, la petite cafétéria nous invite à nous restaurer. Nous y bénéficions de la vue sur les étangs du centre, colonisés par des canards colvert, des poules d’eau et des rousseroles effarvattes. Les pins abritent les nids des hérons cendrés. Un court sentier nous mène aux volières abritant l’avifaune lacustre avec des vanneaux huppés, des grèbes castagneux et des mésanges à moustache. La suite de la visite nous conduit à travers une prairie fleurie jusqu’à un petit bois, le long d’arbustes et de roseaux. A l’embouchure de la petite Aa, une plateforme offre une vue dégagée sur le lac de Sempach. Suivant la saison, on peut y observer des grèbes huppés, des foulques, diverses espèces de canards et de mouettes.

    Une fois de retour au centre de visite, une attraction acoustique nous attend : l’« aviphonie », une présentation multimédia, nous permet de découvrir le mode de communication des oiseaux. La visite se termine par la salle de cinéma, où les images de Marc Tschudin nous emportent dans le monde des oiseaux suisses, qu’il a passé deux ans à filmer. Enfin, à la sortie, la boutique offre la possibilité d’acheter un souvenir ou un cadeau.

    Ecoliers et patients à plumes : des hôtes VIP

    Les classes d’école jouissent d’un service particulier. Pour elles, une salle de cours est à disposition au premier étage. C’est là que notre pédagogue Christof Vogel – il s’appelle réellement ainsi (Vogel veut dire oiseau en allemand) – initie les enfants à l’univers des oiseaux. L’offre est gratuite pour les classes qui se sont annoncées, car la sensibilisation de la jeune génération, futurs protecteurs des oiseaux, nous tient très à coeur.

    Le centre héberge également la station de soins de la Station ornithologique. Elle a été modernisée et adaptée pour répondre à des besoins croissants. Chaque année, nous soignons ou élevons ici plus de 1000 oiseaux de plus de 70 espèces différentes. Ces patients à plumes sont de timides créatures qui, outre des soins professionnels, ont surtout besoin de tranquillité pour se rétablir. La station de soins n’est donc pas accessible au public.

    Les créateurs

    L’exposition a été conçue par Otto Steiner, dont l’entreprise Steiner Sarnen Schweiz SA est spécialisée dans les attractions interactives. Il a réalisé l’animation intérieure avec son équipe, sous la direction de Philipp Schroth, en étroite collaboration avec notre équipe. Le bâtiment a été dessiné par le bureau d’architecture biennois :mlzd, qui avait gagné le concours lancé au préalable. Les responsables étaient Julia Wurst et Claude Marbach. Sur place, ce sont Hans Kunz et Lukas Meinen de Kunzarchitekten SA de Sursee qui ont dirigé les travaux. La construction en terre crue a été réalisée par Martin Rauch et son entreprise Lehm Ton Erde Schweiz Sàrl. L’aménagement extérieur a été exécuté par l’architecte paysagiste Fontana Sàrl de Bâle. Les volières ont été dessinées par le professeur Klaus Robin, les oiseaux naturalisés d’excellente facture proviennent de Ruedi Wüst-Graf de Sursee.

     

    Un grand merci ! La Station ornithologique remercie toutes celles et ceux qui ont contribué à la réalisation du nouveau centre de visite : Dr Ch. et K. Hadorn-Gschwend-Fonds, la Confédération, MAVA Fondation pour la nature, Fondation H. Wilsdorf, canton de Lucerne, Fondation A. Koechlin AKS, canton de Zurich (fonds de loterie), Fondation E. Göhner, canton de Berne (fonds de loterie), Zigerli- Hegi-Fondation, canton d’Argovie (fonds de loterie), canton de Bâle-Capagne (fonds de loterie), ville de Sempach, Fondation Grenouille, Fondation Boguth-Jonak, canton de Bâle-Ville (fonds de loterie), canton de Schwyz (fonds de loterie), canton de Soleure (fonds de loterie), canton de Thurgovie (fonds de loterie), Fondation Hilfsfonds, Fondation Hanns-Theo Schmitz-Otto, canton de Zoug (fonds de loterie), République et canton de Genève, République et canton du Tessin (fonds de loterie), Sika SA, Zoug, canton d’Appenzell Rhodes extérieures (fonds de loterie), Fondation A. et E. Baur, Fondation Domarena, Fondation I. Jaeger, Fondation W. Siemens, Fondation Dr B. Suhner, Banque cantonale de Lucerne, canton de Glaris (fonds de loterie), Josef Wey SA, Rothenburg, canton d’Obwald (fonds de loterie), canton d’Uri (fonds de loterie), Fondation Eva Husi pour la protection des animaux, Bachmann Engineering SA, Zofingue, canton de Nidwald (fonds de loterie), Fondation Erica, Fondation A. Meyer et beaucoup d’autres, ainsi que des particuliers.