Bourdonnements et bruissements au-dessus de nos têtes

    À l’aide d’un radar, l’activité aérienne des insectes et des oiseaux peut être quantifiée toute l’année.

    Martinet noir
    Martinet noir
    photo © Daniele Occhiato

    L’espace aérien est un habitat important pour de nombreux organismes, à l’image des insectes et des oiseaux qui l’utilisent pour diverses activités comme chercher leur nourriture ou pour leur dispersion ou migration saisonnière. Si les pics des mouvements migratoires sont bien connus, il reste beaucoup à découvrir sur l’activité aérienne annuelle des oiseaux et des insectes.

    Les radars sont un moyen populaire pour surveiller les mouvements des animaux volants. Deux ans de monitoring radar continus à la Station ornithologique suisse montrent des pics d’activité en été similaires à ceux durant les périodes migratoires. Basé sur la direction des vols enregistrés par le radar, un algorithme estime la proportion de mouvements directionnels (migratoires) et non-directionnels (locaux, par exemple pour la recherche de nourriture).

    Ainsi, on estime au moins 3 millions de passages d’oiseaux et 20 millions de passages d’insectes sur une ligne d’un km au-dessus de Sempach chaque année. De jour, les mouvements locaux des oiseaux étaient de la même intensité en été que les pics migratoires saisonniers. Au printemps, oiseaux et insectes montrent une direction moyenne de vol contrastée, alors qu’en automne, oiseaux et insectes se dirigent en direction du sud-ouest. Chez les insectes, si l’on fait abstraction du pic d’activité diurne en été, il y a pendant toutes les saisons autant de mouvements migratoires que de mouvements de vol locaux. Cela signifie qu'une partie des insectes volants se déplace toujours avec une certaine direction préférentielle, éventuellement influencée par la direction du vent.

    Shi, X., B. Schmid, P. Tschanz, G. Segelbacher & F. Liechti (2021): Seasonal Trends in Movement Patterns of Birds and Insects Aloft Simultaneously Recorded by Radar. Remote Sensing 13: 1839. https://doi.org/10.3390/rs13091839.