Vainqueurs du concours photo 2016 (15.09.2016)

    Franc succès pour le concours photo 2016 de la Station ornithologique de Sempach. Près de 480 photographes d’une quinzaine de pays européens y ont soumis près de 6000 photos d’oiseaux. C’est le rare cliché d’un torcol fourmilier en train de se régaler de son mets de prédilection, les fourmis, qui a été élu vainqueur général du concours 2016.

    Grand vainqueur du concours photo. Au pied d’une fourmilière, dégustant des fourmis, le torcol fourmilier porte décidément bien son nom.
    Grand vainqueur du concours photo. Au pied d’une fourmilière, dégustant des fourmis, le torcol fourmilier porte décidément bien son nom.
    photo © Oliver Richter Image en qualité d’impression
    1ère place de la catégorie « Général ». L’haleine visible du pygargue à queue blanche rend presque palpable la froidure de l’hiver hongrois.
    1ère place de la catégorie « Général ». L’haleine visible du pygargue à queue blanche rend presque palpable la froidure de l’hiver hongrois.
    photo © Bence Máté Image en qualité d’impression
    1ère place de la catégorie « Emotion ». Des flamants roses sur une lagune camarguaise. Une ambiance surréelle, où l’on ne fait que deviner l’individu au premier plan grâce à la courbure de ses pattes.
    1ère place de la catégorie « Emotion ». Des flamants roses sur une lagune camarguaise. Une ambiance surréelle, où l’on ne fait que deviner l’individu au premier plan grâce à la courbure de ses pattes.
    photo © Jonathan Lhoir Image en qualité d’impression
    1ère place de la catégorie « Action ». Petit mais hardi, ce tarier pâtre mâle qui tente de refouler un coucou de son territoire.
    1ère place de la catégorie « Action ». Petit mais hardi, ce tarier pâtre mâle qui tente de refouler un coucou de son territoire.
    photo © Daniel Ottmann Image en qualité d’impression
    1ère place de la catégorie « Jeunesse ». Le cassenoix moucheté est curieux, mais malin. Pas évident d’en prendre un si joli portrait !
    1ère place de la catégorie « Jeunesse ». Le cassenoix moucheté est curieux, mais malin. Pas évident d’en prendre un si joli portrait !
    photo © David Bertuleit Image en qualité d’impression
    L’utilisation gratuite est autorisée exclusivement dans le cadre de ce communiqué de presse. Une identification correcte du photographe est requise.

    Sempach. – La splendeur des images de l’édition 2016 du concours photo de la Station ornithologique suisse rend bien justice à la beauté et la délicatesse de la gent ailée. Près de 6000 photos d’oiseaux de quelque 480 photographes amateurs et professionnels d’une quinzaine de pays européens ont été soumises aux quatre catégories du concours. Un jury de professionnels réuni à Sempach vient d’en primer les plus belles.

    La photo prise par l’allemand Oliver Richter d’un torcol fourmilier au sol, lapant des fourmis avec sa langue collante, est le grand gagnant du concours, catégories confondues. Le jury est enthousiaste : « L’image dévoile un comportement typique pour cette espèce, mais rarement photographié car difficile à mettre en œuvre » commente Olivier Born, photographe naturaliste de profession. « L’angle de vue est intéressant, il met bien l’oiseau en valeur dans son milieu », ajoute Paul Monnerat, président de l’Association suisse des photographes et cinéastes naturalistes.

    Pour la première fois, le concours offrait cette année la possibilité aux photographes de moins de 18 ans de se mesurer les uns aux autre dans leur propre catégorie. La première place « Jeunesse » a été attribuée à David Bertuleit pour une prise de vue rapprochée d’un cassenoix moucheté, « une image bien composée et techniquement très aboutie, d’un oiseau difficile à photographier » loue Olivier Vermeulen, représentant du partenaire Canon (Suisse) SA au sein du jury.

    Les photos finalistes sont exposées sur http://photo.vogelwarte.ch/fr. Sur ce site, vous trouverez également toutes les informations sur le concours et les conditions de participation.

     

    Les 100 finalistes du concours photo 2016 sont aussi publiées sous forme de livre, qui paraît en décembre prochain.

    Pour en savoir plus

    Sophie Jaquier
    Station ornithologique suisse
    6204 Sempach
    Tél. 041 462 97 98
    sophie.jaquier@vogelwarte.ch