Des voisins à plumes bienvenus (29.04.2020)

    La crise du corona nous montre à quel point la nature à notre porte peut aussi nous être précieuse à nous, les humains. Pour la gent ailée, un environnement naturel est crucial. Même de petites mesures peuvent contribuer à rendre un balcon ou un jardin plus favorable aux oiseaux.

    Le coloré chardonneret élégant est un joyau du jardin. Cependant, il évite les jardins standards monotones et ne visite que ceux proches du naturel.
    Le coloré chardonneret élégant est un joyau du jardin. Cependant, il évite les jardins standards monotones et ne visite que ceux proches du naturel.
    photo © Stefan Rieben Image en qualité d’impression
    L’hirondelle de fenêtre se fait de plus en plus rare car la tolérance pour cette nicheuse sur bâtiment diminue. De plus, elle trouve peu de possibilités de nidification sur les façades modernes. On peut l’aider en lui mettant des nids artificiels à disposition.
    L’hirondelle de fenêtre se fait de plus en plus rare car la tolérance pour cette nicheuse sur bâtiment diminue. De plus, elle trouve peu de possibilités de nidification sur les façades modernes. On peut l’aider en lui mettant des nids artificiels à disposition.
    photo © Marcel Burkhardt Image en qualité d’impression
    Un jardin naturel est plein de vie. Les couleurs, les parfums, les chants d’oiseaux, le bourdonnement des abeilles et la stridulation des grillons rendent le jardin beaucoup plus attrayant. Les oiseaux y trouvent de la nourriture et des sites de nidification qu'ils ne trouveraient pas dans un jardin monotone.
    Un jardin naturel est plein de vie. Les couleurs, les parfums, les chants d’oiseaux, le bourdonnement des abeilles et la stridulation des grillons rendent le jardin beaucoup plus attrayant. Les oiseaux y trouvent de la nourriture et des sites de nidification qu'ils ne trouveraient pas dans un jardin monotone.
    photo © Reinhard Witt Image en qualité d’impression
    L’utilisation gratuite est autorisée exclusivement dans le cadre de ce communiqué de presse. Une identification correcte du photographe est requise.

    Sempach. – Des études montrent que les gens sont plus heureux et en meilleure santé lorsqu'ils sont entourés d'une nature diversifiée. Le chœur des oiseaux a également un effet positif sur notre bien-être. C'est une bonne raison, surtout maintenant, de promouvoir la nature dans les agglomérations. Les jardins de pierre, les plantes exotiques, les pesticides et la tonte fréquente du gazon rendent en effet les oiseaux peu à l'aise dans nos jardins.

    Il existe de nombreuses façons d'aider la gent ailée dans les agglomérations, c'est pourquoi la Station ornithologique de Sempach consacre sa nouvelle brochure aux oiseaux des villes et villages et à la manière de les promouvoir. Les vieux arbres sont particulièrement précieux pour la biodiversité, car ils constituent un habitat pour de nombreux animaux. Par exemple, les merles noirs, les chardonnerets élégants et d'autres y trouvent des sites de nidification sûrs. De plus, les arbres contribuent à purifier l'air et à rafraîchir l'environnement, ce qui devient de plus en plus important pour nous aussi, les humains, surtout pendant les étés chauds.

    Il est essentiel de préserver et de promouvoir les plantes indigènes. Le merisier, par exemple, fournit de la nourriture à plus de 45 espèces d'oiseaux, tandis que le laurier-cerise, non indigène, n’en fournit qu’à trois ! Contrairement aux plantes exotiques, les arbres et arbustes indigènes abritent également beaucoup plus d'insectes. La diversité est là la clé : plus on plante d’essences indigènes différentes, plus les animaux y trouvent nourriture et abris.

    Les abeilles, papillons et autres sauterelles trouvent également de quoi se nourrir et s’abriter dans une prairie fleurie proche du naturel, tondue pas plus de 2 à 3 fois par an. Les insectes sont essentiels car ils servent aussi de nourriture aux oiseaux et à leurs jeunes. Il est donc important d'éviter l'utilisation de pesticides. Cependant, les pelouses sans fleurs, souvent tondues, et les espaces verts remplis de plantes exotiques n'ont aucune valeur pour la nature, même sans l'utilisation de pesticides.

    Les jardins et parcs urbains proches de la nature nous récompensent par de nombreux chants d'oiseaux et une impressionnante variété de plantes et d'animaux. Même quelques éléments naturels isolés, comme une haie d'arbustes sauvages ou un tas de branches, offrent déjà un habitat à de nombreuses petites bêtes. Aussi bien la biodiversité que nous-mêmes en profitent.

    Brochure thématique «Nos voisins à plumes»
    La brochure thématique 2020 de la Station ornithologique de Sempach est consacré aux oiseaux des villes et villages, nos « voisins à plumes ». La brochure montre ce dont les oiseaux ont besoin dans les agglomérations et comment nous pouvons leur créer des habitats dans les parcs et jardins.
    Pour commander la brochure : www.vogelwarte.ch/fr/shop/brochures ou 041 462 97 00.

    Les oiseaux des jardins
    Les oiseaux ne vivent pas seulement en forêt, dans les champs et les prairies ou à la montagne. Vous pouvez observer de nombreuses espèces dans votre propre jardin. Plus le jardin est diversifié, plus il y a d'espèces qui y vivent. Vous trouvez ici un aperçu des oiseaux les plus courants dans les jardins : www.vogelwarte.ch/oiseaux-des-jardins.

    Fiche thématique « Un jardin pour les oiseaux »
    Notre fiche thématique « Un jardin pour les oiseaux » explique comment rendre son jardin accueillant pour les oiseaux : www.vogelwarte.ch/jardin.

    Des plantes indigènes pour votre jardin
    Le site www.floretia.ch vous permet de choisir des plantes indigènes pour votre jardin ou balcon. En quelques clics, vous trouvez les plantes qui correspondent le mieux à vos souhaits.

    Pour en savoir plus

    Station ornithologique suisse
    6204 Sempach
    Tél. 041 462 97 00
    info@vogelwarte.ch