Oiseaux et vagues de chaleur (25.07.2022)

    Il a fait exceptionnellement chaud ces dernières semaines. Comme nous, les oiseaux doivent faire face aux températures élevées. Bien qu’ils soient bien équipés pour cela, nous pouvons leur apporter une aide supplémentaire : en effet, les oiseaux apprécient l’ombre fournie par les buissons indigènes plantés dans les jardins ainsi que les coupelles d’eau fraîche, renouvelée tous les jours.

    Comme les humains, les oiseaux (ici un pinson des arbres) aiment se baigner quand il fait très chaud. Pour assurer l’hygiène, il est important de changer l’eau au minimum une fois par jour.
    Comme les humains, les oiseaux (ici un pinson des arbres) aiment se baigner quand il fait très chaud. Pour assurer l’hygiène, il est important de changer l’eau au minimum une fois par jour.
    photo © Marcel Burkhardt Image en qualité d’impression
    L’utilisation gratuite est autorisée exclusivement dans le cadre de ce communiqué de presse. Une identification correcte du photographe est requise.

    Sempach. – La Suisse subit une nouvelle vague de chaleur. Tout comme les humains, la nature doit affronter la canicule. Les oiseaux y font face grâce à des adaptations qui leur facilitent la vie face à des températures élevées. Avec leur température corporelle d’environ 41°C, ils tolèrent beaucoup mieux la chaleur que les humains, et supportent généralement bien une augmentation de la température corporelle jusqu’à 46°C.

    Les oiseaux ne perdent pas beaucoup de liquide, car leurs fientes contiennent très peu d’eau. Ils ne transpirent pas, réduisant encore la perte de fluide, mais cela rend le refroidissement plus difficile. Pour se rafraîchir, ils halètent, à l’instar des chiens. Lors de l’inhalation et de l’expiration par le bec ouvert, l’eau s’évapore et dégage de la chaleur.

    Par ailleurs, les oiseaux adaptent également leur comportement et réduisent leurs déplacements lorsqu’il fait chaud. Ils limitent leurs activités aux heures plus fraîches du matin et du soir, cherchent les endroits ombragés, se baignent et boivent plus souvent.

    Les buissons et arbustes indigènes sont très précieux dans les jardins. Ils offrent de l’ombre, rafraîchissent l’environnement et fournissent de la nourriture sous forme d’insectes. Il en va de même pour les façades végétalisées. Si les oiseaux ont soif, ils peuvent facilement voler jusqu’à un point d’eau ; il ne faut donc pas s’inquiéter pour eux. Ils apprécient aussi un petit bol ou une coupelle remplie d’eau pour boire ou se rafraîchir, pour peu que l’eau soit changée tous les jours afin de garantir une bonne hygiène. Ainsi, nos oiseaux traverseront cette vague de chaleur sans problème majeur.

    Un martinet à terre – que faire ?
    Les chaudes journées d’été, de jeunes martinets tombés du nid sont ramassés. Ils souffrent de la chaleur, car dans les nids situés sous les tuiles, la température peut dépasser 50°C. Encore inaptes à voler, les oisillons tentent de fuir la chaleur en rampant jusqu’au bord du nid et tombent au sol. Sans assistance, ils mourraient, car les parents ne les nourrissent plus hors du nid. Il faut les amener dans une station de soins, afin qu’une aide professionnelle leur soit apportée.
    Plus d’informations : www.vogelwarte.ch/fr/oiseaux/conseils/oisillons/un-martinet-a-terre-que-faire

    Un jardin pour les oiseaux
    Des jardins favorables aux oiseaux peuvent améliorer les conditions de vie de ces derniers. Ils se distinguent par des plantes indigènes, des habitats divers et proches de l’état naturel, et un entretien sélectif et approprié.
    Plus d’informations : www.vogelwarte.ch/jardin 

    Pour en savoir plus

    Chloé Pang
    Station ornithologique suisse
    6204 Sempach
    Tél. 041 462 97 98
    chloe.pang@vogelwarte.ch