Gagnants du concours photo 2021 de la Station ornithologique suisse (04.10.2021)

    Le concours photo de la Station ornithologique suisse n’en finit pas de susciter l’engouement. L’édition 2021 a établi un nouveau record, avec pas moins de 9450 photographies soumises à l’œil critique du jury professionnel. Le cliché gagnant est celui d’un pic noir minimaliste vu sous un angle novateur.

    Ambiance hivernale pour ce pic noir à la recherche de nourriture. La prise de vue inédite a été obtenue grâce à un appareil avec objectif grand angle accroché à un arbre et déclenché à distance. Le rendu est si saisissant que le cliché est le grand gagnant du concours photo 2021 de la Station ornithologique suisse.
    Ambiance hivernale pour ce pic noir à la recherche de nourriture. La prise de vue inédite a été obtenue grâce à un appareil avec objectif grand angle accroché à un arbre et déclenché à distance. Le rendu est si saisissant que le cliché est le grand gagnant du concours photo 2021 de la Station ornithologique suisse.
    photo © Markus Varesvuo Image en qualité d’impression
    1re place de la catégorie « Général ». Ce torcol fourmilier montre qu’il maîtrise le camouflage. La lumière, la position – il y a tout dans cette photo, qui montre l’importance d’être un bon observateur pour être un bon photographe.
    1re place de la catégorie « Général ». Ce torcol fourmilier montre qu’il maîtrise le camouflage. La lumière, la position – il y a tout dans cette photo, qui montre l’importance d’être un bon observateur pour être un bon photographe.
    photo © Jörg Stemmler Image en qualité d’impression
    1re place de la catégorie « Émotion ». De la brume, un jeu entre le net et le flou : ce martin-pêcheur d’Europe dépeint une vision idyllique et suscite la sérénité.
    1re place de la catégorie « Émotion ». De la brume, un jeu entre le net et le flou : ce martin-pêcheur d’Europe dépeint une vision idyllique et suscite la sérénité.
    photo © Etienne Morel Image en qualité d’impression
    1re place de la catégorie « Action ». Dans le cas de ce merle noir et de cette grive litorne, la pomme de discorde est bien réelle et est l’objet de cette altercation, instant rare capturé juste au bon moment.
    1re place de la catégorie « Action ». Dans le cas de ce merle noir et de cette grive litorne, la pomme de discorde est bien réelle et est l’objet de cette altercation, instant rare capturé juste au bon moment.
    photo © Oliver Richter Image en qualité d’impression
    1re place de la catégorie « L’oiseau et l’homme ». Nouvelle venue, cette catégorie a convaincu par la diversité de ses approches et des messages forts qu’elle transmet. Ce grand-duc d’Europe paraît petit dans ce complexe industriel ; l’image montre à merveille la capacité d’adaptation du grand hibou à un environnement modifié par l’homme.
    1re place de la catégorie « L’oiseau et l’homme ». Nouvelle venue, cette catégorie a convaincu par la diversité de ses approches et des messages forts qu’elle transmet. Ce grand-duc d’Europe paraît petit dans ce complexe industriel ; l’image montre à merveille la capacité d’adaptation du grand hibou à un environnement modifié par l’homme.
    photo © Christof Wermter Image en qualité d’impression
    L’utilisation gratuite est autorisée exclusivement dans le cadre de ce communiqué de presse. Une identification correcte du photographe est requise.

    Sempach. – Fasciner à travers l’art de la photographie : telle est la raison d’être du concours photo de la Station ornithologique suisse. Elle espère ainsi montrer la beauté et la diversité de la gent ailée pour attirer l’attention du public et ainsi faire aboutir ses efforts de protection et de conservation. En 2021, les quatre catégories « Général », « Emotion », « Action » et la petite dernière « L’oiseau et l’homme » ont mis à la planche pas moins de 700 photographes de 21 pays, qui ont soumis quelque 9450 clichés. Le concours était organisé en collaboration avec Canon (Suisse) SA, partenaire principal, et OM Digital Solutions GmbH, Panasonic Europe GmbH et Sony Europe B.V., partenaires de catégorie, ainsi qu’avec la participation d’autres sponsors.

    Après un examen minutieux, le jury de professionnels et professionnelles a été conquis par l’image lumineuse de Markus Varesvuo : un pic noir dans une ambiance hivernale. Le pic est vu depuis le haut, prouesse réussie grâce à un appareil avec objectif grand angle orienté vers le bas, attaché à un arbre et déclenché à distance. « Cette prise est vraiment spéciale, l’oiseau est très proche. C’est une image très esthétique qui capte le regard : le minimalisme chromatique fonctionne à merveille. Cela démontre une grande préparation et la patience du photographe : c’est bien vu et bien fait ! », résume Martin Wieser, représentant de Canon et membre du jury.

    La catégorie « Emotion », en particulier, est celle qui a fait hésiter le plus le jury : « cette catégorie est différente, car l’émotion que procure une photo est subjective », confie Bertrand Gabbud, représentant au sein du jury du comité de l’Association suisse des photographes et cinéastes naturalistes. Le gagnant de cette année est le martin-pêcheur d’Europe d’Etienne Morel, qui offre un regard sur son habitat. L’émotion dégagée ? « L’harmonie », souffle Mel Weber, photographe naturaliste membre du jury.

    Quant au gagnant de la catégorie « Action » – la plus technique de toutes, d’après Hansruedi Weyrich, représentant de Naturfotografen Schweiz et également membre du jury – est une photo d’un merle et d’une grive litorne en plein différend. « C’est un moment rare : deux turdidés différents sur une même photo. Et puis, ils se regardent droit dans les yeux : en général, ils les ferment pour se protéger quand ils s’affrontent ». L’édition 2021 a également vu la grande première d’une nouvelle catégorie, « L’oiseau et l’homme ». Le premier gagnant est Christof Wermter et son grand-duc d’Europe dans un site industriel. La photo, très géométrique, a séduit par le message : à l’oiseau de trouver sa place dans un monde d’homme… et à nous de chercher l’oiseau sur l’image !

    Concours photo 2021 de la Station ornithologique suisse de Sempach
    Les photos des finalistes peuvent être admirées sur photo.vogelwarte.ch. Vous y trouvez également toutes les informations sur le prochain concours, qui aura lieu en mai 2022.

    Jury
    Marcel Burkhardt, chef de projet à la Station ornithologique suisse ; Bertrand Gabbud, membre du comité de l’Association suisse des photographes et cinéastes naturalistes ; Mel Weber, photographe naturaliste ; Hansruedi Weyrich, Naturfotografen Schweiz NFS et Martin Wieser, Segment Development Manager chez Canon (SA).

    Partenaire principal et partenaires de catégorie
    Partenaire principal : Canon (Suisse) SA
    Partenaires de catégorie : Canon (Suisse) SA (« L’oiseau et l’homme ») ; OM Digital Solutions GmbH (« Général ») ; Panasonic Europe GmbH (« Emotion ») ; Sony Europe B.V. (« Action »)

    photo.vogelwarte.ch – Portfolio 9
    Les meilleures photos de la sélection finale du concours 2021 sont aussi publiées sous forme d’album photo, disponible dès mi-novembre sur www.vogelwarte.ch/boutique.

    Pour en savoir plus

    Chloé Pang
    Station ornithologique suisse
    6204 Sempach
    Tél. 041 462 97 98
    chloe.pang@vogelwarte.ch