Records et hôtes d’hiver rares (16.02.2017)

    Les bénévoles de la Station ornithologique suisse se sont retrouvés ce week-end à Sempach à l’occasion de leur assemblée annuelle. Les highlights du dernier recensement d’oiseaux d’eau, dont quelques rares hôtes d’hiver nordiques, ont entre autres été présentés à cette occasion. Ce programme international de monitoring fête cette année son 50ème anniversaire.

    Comme son nom l’indique, la harelde boréale est une espèce nordique. Lors du recensement de mi-janvier cette année, 10 de ces élégants canards honoraient les lacs suisses de leur présence
    Comme son nom l’indique, la harelde boréale est une espèce nordique. Lors du recensement de mi-janvier cette année, 10 de ces élégants canards honoraient les lacs suisses de leur présence
    photo © Markus Varesvuo Image en qualité d’impression
    Quelque 370 collaboratrices et collaborateurs bénévoles de la Station ornithologique se sont retrouvés ce week-end à Sempach pour leur réunion annuelle
    Quelque 370 collaboratrices et collaborateurs bénévoles de la Station ornithologique se sont retrouvés ce week-end à Sempach pour leur réunion annuelle
    photo © Marcel Burkhardt Image en qualité d’impression
    L’utilisation gratuite est autorisée exclusivement dans le cadre de ce communiqué de presse. Une identification correcte du photographe est requise.

    Sempach. – A la mi-janvier, le comptage d’oiseaux d‘eau a été épicé par l’arrivée d’hôtes hivernants rares venus du Nord. Bien dans leur élément par un froid de canard, une dizaine de hareldes boréales ont par exemple été observées en Suisse ce jour-là. « Les cygnes chanteurs et les canards chipeaux atteignent même des nombres records », se réjouit Nicolas Strebel, coordinateur des recensements d’oiseaux d’eau à la Station ornithologique de Sempach.

    Pour pouvoir affronter l’hiver dans de bonnes conditions, les palmipèdes et autres oiseaux aquatiques ont besoin de plans d’eau paisibles. Les zones où ces espèces se nourrissent et se reposent sont connues grâce aux recensements d’oiseaux d’eau mis en place à l’échelle européenne depuis 1967. Ce programme de surveillance d’animaux sauvages - le plus étendu et le plus ancien au monde - a déjà permis de mettre sous protection de nombreux sites d’hivernages pour les oiseaux d’eau en Suisse et en Europe.

    Ce week-end, quelque 370 bénévoles se sont retrouvés pour la 77e réunion des collaboratrices et collaborateurs de la Station ornithologique suisse. Tenue comme d’accoutumée à Sempach, la réunion annuelle a permis d’informer les ornithologues présents sur différents sujets touchant au thème « Vivre et survivre ». Le moment fort de la réunion fut la célébration des 50 ans des recensements internationaux d’oiseaux d’eau.

     

    Vidéo « 50 ans de recensements d’oiseaux d’eau »
    Visionnez notre courte vidéo sur le sujet sur notre site internet www.vogelwarte.ch ou sur Facebook www.facebook.com/vogelwarte.ch
    Nous mettons volontiers le clean feed de la vidéo et des séquences « oiseaux » à disposition.

    Pour en savoir plus

    Sophie Jaquier
    Station ornithologique suisse
    6204 Sempach
    Tél. 041 462 97 98
    sophie.jaquier@vogelwarte.ch

     

    Nicolas Strebel
    Station ornithologique suisse
    6204 Sempach
    Tél. 041 462 97 94
    nicolas.strebel@vogelwarte.ch