Une étape importante pour l’ornithologie (04.12.2020)

    Le deuxième atlas européen des oiseaux nicheurs est disponible. Il conclut le plus grand projet de science citoyenne jamais réalisé dans le domaine de la biodiversité : environ 120 000 personnes ont recensé des oiseaux dans une cinquantaine de pays. La Station ornithologique suisse a été très impliquée dans l’élaboration de cet atlas.

    L’accenteur alpin a disparu de nombreuses régions de basse altitude. Cela augmente l’importance des régions de haute montagne comme la Suisse pour la survie de l’espèce.
    L’accenteur alpin a disparu de nombreuses régions de basse altitude. Cela augmente l’importance des régions de haute montagne comme la Suisse pour la survie de l’espèce.
    photo © Marcel Burkhardt Image en qualité d’impression
    Grâce à de meilleures mesures de conservation, la population de pygargues à queue blanche augmente dans le nord de l’Europe. Cet impressionnant rapace nous rendra peut-être d’autres visites en Suisse dans le futur.
    Grâce à de meilleures mesures de conservation, la population de pygargues à queue blanche augmente dans le nord de l’Europe. Cet impressionnant rapace nous rendra peut-être d’autres visites en Suisse dans le futur.
    photo © Marcel Burkhardt Image en qualité d’impression
    L’utilisation gratuite est autorisée exclusivement dans le cadre de ce communiqué de presse. Une identification correcte du photographe est requise.

    Sempach/Barcelone/Prague. – Le deuxième atlas européen des oiseaux nicheurs (EBBA2) montre que 596 espèces d’oiseaux nichent en Europe. Les régions les plus riches en espèces se trouvent en Europe de l’Est et en Russie, où on trouve encore de vastes forêts et zones humides, ainsi que des zones agricoles gérées de manière beaucoup moins intensive qu’à l’ouest. Depuis le dernier recensement international d’oiseaux il y a 30 ans, de nombreuses espèces d’oiseaux dans toute l’Europe ont été déplacées par l’intensification de l’agriculture. Les espèces ayant pu bénéficier d’une meilleure protection, telles que le pygargue à queue blanche, ont augmenté leurs effectifs. Cela montre que les mesures de conservation fonctionnent.

    Le changement climatique et le rôle de la Suisse
    Dans l’ensemble, de nombreuses espèces ont vu leur aire de répartition glisser vers le nord. C’est une indication claire de l’influence du changement climatique. Cela pourrait devenir un problème pour les espèces d’oiseaux arctiques en particulier, car elles ne peuvent pas se rendre plus au nord. Certaines espèces se sont également déplacées plus en altitude, et ont déserté les montagnes les moins élevées d’Europe. Les espèces d’oiseaux qui nichent au-dessus de la limite de la forêt, comme l’accenteur alpin, souffrent particulièrement : leur habitat se réduit parce que cette limite s’élève en raison du changement climatique. Avec la disparition des oiseaux de ces chaînes de montagnes, les Alpes deviennent de plus en plus importantes pour la conservation de cette avifaune spécialisée. En tant que pays alpin de premier plan, la Suisse doit assumer sa responsabilité internationale et améliorer la protection de sa biodiversité alpine.

    Ces résultats, et bien d’autres encore, n’ont pu être obtenus que grâce aux immenses efforts de quelque 120 000 personnes qui ont recensé les oiseaux dans une cinquantaine de pays, parfois loin de toute civilisation. Deux collaborateurs de la Station ornithologique suisse ont été largement impliqués dans le projet : Pietro Milanesi a produit les cartes de distribution modélisées, et Verena Keller, en tant que membre du conseil d’administration de l’European Bird Census Council (EBCC), était chargée de diriger l’équipe de coordination. Elle est ainsi la première autrice du deuxième atlas européen des oiseaux nicheurs.

    Source
    Keller, V., Herrando, S., Voříšek, P., Franch, M., Kipson, M., Milanesi, P., Martí, D., Anton, M., Klvaňová, A., Kalyakin, M.V., Bauer, H.-G. & Foppen, R.P.B. (2020). European Breeding Bird Atlas 2: Distribution, Abundance and Change. European Bird Census Council & Lynx Edicions, Barcelona. 

    Acheter l'atlas
    Le nouvel atlas européen des oiseaux nicheurs EBBA2 n’existe qu’en anglais. La Station ornithologique suisse ne vend pas le livre. Il peut être acheté au prix de 90 euros ici : www.lynxeds.com/product/european-breeding-bird-atlas-2-distribution-abundance-and-change

    Pour en savoir plus

    Chloé Pang
    Station ornithologique suisse
    6204 Sempach
    Tél. 041 462 97 98
    chloe.pang@vogelwarte.ch