Chiudi

Pubblicazioni



Strebel, N. (2018)

Monitoring hivernal des oiseaux d'eau en Suisse: Résultats des recensements des oiseaux d'eau 2017/2018.

Further information

Station ornithologique suisse, Sempach

Contact

nicolas.strebel@vogelwarte.ch

PDF

Download

Abstract

The winter 2017/2018 was generally mild and rainy in Switzerland. In combination with the ongoing decline of Tufted Duck (Aythya fuligula), this led to low wintering populations on Swiss water bodies (including trans-boundary lakes) in November (around 450,000 individuals). In January, however, the total population of 499,000 individuals was around the average of recent years. Although the numbers on many lakes and rivers was rather low, this was compensated by high populations on Lake Neuchâtel and on the upper part of Lake Constance. New all-time highs for January were found for Red-crested Pochard (Netta rufina, over 40,000 individuals) and Black-necked Grebe (Podiceps nigricollis, over 7100 individuals), both species have internationally important wintering populations in Switzer-land. A look at the internationally important waterbird and migratory bird reserves reveals that the populations in the Stein am Rhein area have literally collapsed over the last 25 years. Now we are exploring the causes of this negative development.

Résumé

L’hiver 2017/2018 était dans l’ensemble doux et riche en précipitations. Combiné avec le recul du Fuligule morillon constaté depuis quelques temps déjà, cela a conduit sur les plans et cours d’eau suisses (y compris secteurs limitrophes) à des effectifs inférieurs à la moyenne en novembre (environ 450'000 individus). En janvier, par contre, l’effectif total de 499'000 individus correspondait environ à la moyenne de ces dernières années. Le nombre d’hôtes hivernants était certes plutôt bas sur de nom-breux plans et cours d’eau, mais cela a été compensé par des effectifs élevés sur le lac de Constance (Obersee) et sur le lac de Neuchâtel. La Nette rousse a atteint un effectif de janvier record avec plus de 40'000 individus, tout comme le Grèbe à cou noir avec plus de 7100 individus. Les deux sont des espèces pour lesquelles la Suisse a une responsabilité particulière en tant que quartier d’hiver. En ce qui concerne les réserves pour les oiseaux d’eau et les migrateurs d’importance internationale, nous devons constater que les effectifs sur le site de Stein am Rhein se sont littéralement effondrés ces 25 dernières années. Des analyses sont en cours pour déterminer les raisons pour lesquelles les oiseaux d’eau hivernants évitent de plus en plus ce site.