Bruant ortolan

      Emberiza hortulana

      Informations

      Si l'Ortolan est tant réputé pour sa chair, c'est que son voyage jusqu'en Afrique tropicale demande la constitution d'importantes réserves de graisse pour le franchissement des obstacles principaux que constituent la Méditerranée et le Sahara. Les quartiers d'engraissement se situent dans le sud-ouest de la France et en Espagne, que les migrateurs s'empressent de rallier et où ils se sustentent jusqu'à satiété. Depuis les années 1960, il subit de fortes chutes d'effectif.

      Chant

      Statut (en CH)
      nicheur régulier, rare; migrateur peu fréquent
      Calendrier annuel
      L'illustration montre sur la première ligne à quelles saisons l'espèce est régulièrement vue en Suisse. Selon la saison, le nombre d'individus peut subir de grandes variations. La ligne du milieu indique les périodes normales de migration. La dernière ligne donne la période durant laquelle l'espèce niche habituellement. Elle englobe en général la phase allant de la ponte des oeufs jusqu'à l'envol des jeunes.
      Calendrier annuel
      Calendrier annuel

      Caractéristiques

      Effectif en Suisse (couples)
      1 - 5 (2013-2016)
      Comportement migrateur
      migrateur au long cours
      Migrateur diurne/nocturne
      Migrateur diurne et nocturne
      Taille (cm)
      16-17
      Envergure (cm)
      23-29
      Poids (g)
      20-28
      Site de nidification
      sol
      Nourriture
      graines, insectes
      Groupe
      Bruants
      Habitat
      steppe rocailleuse, zone agricole
      Répartition
      Répartition
      Répartition