FILTRER

filtrer par
Actualités - Vidéo

Nichoirs pour hirondelles de fenêtre et hirondelles rustiques

Les hirondelles de fenêtre et les hirondelles rustiques sont appréciées en de nombreux endroits comme messagères du printemps. Elles sont très habiles et construisent leurs nids minutieusement à partir de centaines de boulettes d’argile. Malheureusement, le nombre de bâtiments adaptés aux nids d‘hirondelles a diminué au cours des dernières décennies, et dans de nombreux endroits, ces messagères du printemps ne sont malheureusement plus tolérées. Avec des aides à la nidification, nous pouvons leur faciliter la tâche.

Actualités - Vidéo

Nichoirs pour martinets noirs

Le ballet aérien des martinets noirs dans le ciel estival de nos agglomérations est un spectacle familier mais toujours saisissant. Ces agiles voltigeurs nichaient à l’origine dans les failles de rocher et les cavités d’arbre. Tirant avantage des conditions régnant dans les agglomérations et y ayant suivi l’être humain, l’espèce est aujourd’hui tributaires des cavités se trouvant dans les murs, les toits et sous les tuiles, dans une grande partie de l’Europe centrale. Ces cavités sont cependant très souvent supprimées lors des rénovations, et il ne se crée pas de nouvelles failles sur les bâtiments modernes. Raisons pour lesquelles le martinet noir est désormais une espèce prioritaire pour la conservation, et qu’il a besoin de notre aide.

Actualités - Vidéo

Un nouvel essor pour l’avifaune – Arbres fruitiers haute-tige à Lantel (SO)

Un ancien verger haute-tige existant, situé sur une terrasse dans le Jura soleurois, sera complété par 555 nouveaux arbres. Pour cela, on utilise des arbres fruitiers haute-tige adaptés au site, principalement des variétés ProSpecieRara. D’autres éléments tels que des tas de branches et des groupes d’arbustes créent de petites structures supplémentaires.

Associés au pâturage extensif, ils créent un habitat attrayant et riche en structures. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la transmission de l’exploitation à la génération suivante. Elles permettront d’intégrer l’arboriculture fruitière comme nouvelle branche d’exploitation. La Station ornithologique accompagne et cofinance la mise en œuvre des mesures et est responsable de la surveillance de l’avifaune.

Protéger

Un nouvel essor pour l’avifaune

En collaboration avec des partenaires, nous réalisons des projets à long terme de valorisation et de sauvegarde d’habitats à travers la Suisse.

En savoir plus
Actualités - Vidéo

Un nouvel essor pour l’avifaune – Haut-marais de la Châtagne (NE)

Fortement altéré par les activités d’extraction de tourbe horticole au 20ème siècle, ce marais de la vallée de la Brévine s’est progressivement asséché et a été colonisé par de nombreux saules. Il avait ainsi perdu de son attrait pour la faune et la flore typiques des tourbières.

En 2020, Pro Natura Neuchâtel a pu acquérir cette parcelle de 5 hectares dans le but d’éclaircir le marais embroussaillé, ralentir l’écoulement de l’eau pour réimbiber le sol tourbeux et recréer une dizaine de plans d’eau. La Station ornithologique a accompagné et co-financé la mise en œuvre des mesures et se charge du suivi de l’avifaune. Le SFFN du canton de Neuchâtel organise quant à lui un suivi des libellules, dont plusieurs espèces rares devraient profiter des mesures.

Projet

Protéger

Un nouvel essor pour l’avifaune

En collaboration avec des partenaires, nous réalisons des projets à long terme de valorisation et de sauvegarde d’habitats à travers la Suisse.

En savoir plus
Actualités - Vidéo

Un nouvel essor pour l’avifaune – Récupération de la forêt clairsemée de Rénalo (TI)

Une forêt clairsemée et pâturée, qui s’est refermée après avoir été abandonnée pendant plusieurs années, est rouverte par une coupe sélective. Il s’agit de remettre en valeur et en lumière des herbages, murs en pierres sèches et châtaigniers séculaires encore présents.

Dans les prairies adjacentes, de jeunes châtaigniers et arbres fruitiers à haute tige sont plantés et des lisières étagées avec des arbustes indigènes sont créées, complétées par diverses structures et habitats (tas de bois et de pierres, zones rudérales et de sol nu). Le foin fauché dans les prairies est également laissé sur place en tas de forme traditionnelle (appelé Mèda en dialecte tessinois), fournissant un habitat précieux pour divers insectes et du matériau de construction pour les nids de nombreux oiseaux. Des nichoirs pour l’avifaune et des abris pour chauves-souris sont également installés. La Station ornithologique suisse finance et accompagne le projet avec un suivi de ces deux groupes afin de vérifier les bénéfices des mesures mises en place.

Protéger

Un nouvel essor pour l’avifaune

En collaboration avec des partenaires, nous réalisons des projets à long terme de valorisation et de sauvegarde d’habitats à travers la Suisse.

En savoir plus
Actualités - Vidéo

Un nouvel essor pour l’avifaune – Châtaigneraie de St-Gingolph (VS)

Lancé en 2019, ce projet de la bourgeoisie et de propriétaires privés vise à redonner son lustre d’antan à une selve historique, où les châtaigniers dépérissaient lentement après l’abandon de leur exploitation.

Il s’agit avant tout de remettre en lumière les châtaigniers existants et de planter des variétés locales et résistantes. A cela viennent s’ajouter le semis de prairie fleurie par la méthode « fleur de foin », la création de structures pour la petite faune et la pose de nichoirs. En plus de son soutien financier, la Station ornithologique a contribué à l’élaboration du volet « biodiversité » et assure un suivi de l’avifaune sur le long terme. La mise en œuvre des mesures, prévue par étapes et secteurs, s’étalera sur 21 ha et jusqu’en 2027.

Protéger

Un nouvel essor pour l’avifaune

En collaboration avec des partenaires, nous réalisons des projets à long terme de valorisation et de sauvegarde d’habitats à travers la Suisse.

En savoir plus
Actualités - Vidéo

Un nouvel essor pour l’avifaune – Mosaïque « forêt-pâturage » Rehhagweid (BL)

Lorsqu’une forêt et un pâturage s’imbriquent étroitement, il en résulte une zone de transition de haute valeur pour des espèces végétales et animales spécialisées. C’est précisément ce que vise ce projet sur les hauts de Langenbruck, combinant sylviculture, agriculture et protection de la nature. Au final, il s’agit d’obtenir une mosaïque de pâturages maigres, lisières forestières avec ourlet, surfaces boisées clairsemées, arbres isolés, buissons et petites structures. Ici et là, une mare à niveau variable viendra encore enrichir l’offre en habitats pour les amphibiens et les insectes.

Le « Forstbetrieb Frenkentäler » se charge de la mise en œuvre et s’engage à long terme pour préserver la mosaïque d’habitats créée via un entretien ciblé. Les surfaces réouvertes sont en outre utilisées comme pâturage extensif par l’exploitant local. En plus d’un soutien financier aux mesures, la Station ornithologique accompagne le projet par un suivi de l’avifaune pour mesurer les effets des aménagements.

Projet

Protéger

Un nouvel essor pour l’avifaune

En collaboration avec des partenaires, nous réalisons des projets à long terme de valorisation et de sauvegarde d’habitats à travers la Suisse.

En savoir plus
Actualités - Vidéo

Un nouvel essor pour l’avifaune – Programme de revalorisation des habitats

En Suisse, 40 % des oiseaux nicheurs sont classés comme menacés. Si nous voulons conserver une riche avifaune à long terme, il faut de nouveaux habitats de qualité dans lesquels la biodiversité est prioritaire. C’est le principal objectif du programme “Un nouvel essor pour l’avifaune” de la Station ornithologique suisse : En collaboration avec des partenaires, nous souhaitons créer des habitats durables et attrayants dans tout le pays. Cette vidéo montre comment cela fonctionne. Si vous souhaitez en savoir plus sur des projet spécifiques, les autres vidéos de la playlist montrent plusieurs exemples à travers la Suisse.

Protéger

Un nouvel essor pour l’avifaune

En collaboration avec des partenaires, nous réalisons des projets à long terme de valorisation et de sauvegarde d’habitats à travers la Suisse.

En savoir plus
Actualités - Vidéo

Nichoirs pour cavernicoles

Les nichoirs artificiels peuvent être un soutien pour de nombreux oiseaux qui nichent dans une cavité. Il y a cependant des limites : les nichoirs ne sont utilisés par une espèce que si elle trouve aussi à cet endroit le milieu naturel adéquat et la nourriture appropriée. Malheureusement, ce n’est généralement pas le cas de nos cavernicoles les plus menacés. La chevêche d’Athéna en est un bon exemple dans une grande partie de la Suisse. Par contre, nous pouvons soutenir de cette manière les mésanges et quelques autres espèces, surtout lorsque les cavités naturelles ne sont pas assez nombreuses. De plus, des nichoirs bien construits permettent un succès de reproduction supérieur à la moyenne.

Actualités - Vidéo

Nichoirs pour oiseaux semi-cavernicoles

Les vieux bâtiments tout en coins et recoins, à charpente apparente et dotés d’oriels et de niches offrent au rougequeue noir, à la bergeronnette grise et au gobemouche gris toutes sortes d’endroits où construire leur nid, même sans soutien particulier. Sur les bâtiments modernes et plus sobres aussi, vous trouverez des endroits où poser des nichoirs pour venir en aide aux oiseaux. Chaque bâtiment peut abriter sans problème plusieurs nichoirs, surtout lorsqu’ils sont bien séparés spatialement les uns des autres. L’orientation de la façade ne joue pas un rôle prépondérant.

Actualités - Vidéo

L’oiseau qui vole tous les poissons de nos lacs (c’est faux)

Avec ses faux airs de pingouin, le grand cormoran a toujours été considéré comme un concurrent des pêcheurs. Pourtant ce grand consommateur de poissons est loin d’être un danger.

Visionnez le reportage sur le cormoran dans l’émission en ligne “Nouvo” de la RTS.

Actualités - Vidéo

Quel impact a cet hiver trop doux sur les oiseaux migrateurs?

Quel impact a cet hiver trop doux sur les oiseaux migrateurs?

Visionnez le reportage passé le 30 janvier 2023 dans l’émission “12h45” de la RTS.

Actualités - Vidéo

Tous à table. Nourrissage hivernal

Lorsque les temps sont durs pour les oiseaux dans les agglomérations, le nourrissage fait de manière appropriée peut s’avérer être une contribution à la survie des petits oiseaux, surtout en hiver. En Suisse, ces espèces-là ne sont généralement pas menacées et sont bien adaptées aux conditions de vie prévalant chez nous. Les mangeoires donnent par contre l’occasion de faire de belles observations d’oiseaux de près. Il n’y a donc rien à objecter à un nourrissage approprié et modéré. Pour préserver une avifaune riche en espèces, l’objectif prioritaire reste la conservation d’habitats variés et intacts, qui, en été, offrent aussi suffisamment de nourriture aux espèces insectivores.

Actualités - Vidéo

Les oiseaux de la forêt incendiée de Loèche

Dévastée par l’un des plus grand incendie de Suisse en 2003, la forêt au-dessus de Loèche abrite des espèces d’oiseaux rares.

Visionnez le reportage passé le 7 septembre 2022 dans l’émission “Couleurs locales” de la RTS.

Pour de plus amples informations

Actualités - Vidéo

Un jardin pour les oiseaux : comment l’entretenir?

Dans les jardins favorables aux oiseaux, la nature trouve de l’espace pour s’épanouir. Néanmoins, même les jardins proches de la nature ont besoin d’entretien afin de préserver la diversité des plantes et les petits habitats importants pour les différents animaux. Cela offre la possibilité de créer de nouvelles structures telles que des tas de branches et de feuilles. Dans l’ensemble, les jardins favorables aux oiseaux sont plus faciles à entretenir que les jardins traditionnels, car la plupart du temps, les mesures ne sont nécessaires que de manière sélective et sont de courte durée. Voir comment la nature évolue au fil des saisons est une source de joie et de belles observations.

Pour en savoir plus

Actualités - Vidéo

Un bouquetin emporté dans les airs par un aigle royal

En Valais, un bouquetin emporté dans les airs par un aigle royal. Décryptage d’une image rare.

Visionnez le reportage passé le 12 février 2022 dans l’émission “19:30” de la RTS.

Actualités - Vidéo

Migration du Guêpier d’Europe

Le changement climatique et d’affectation de la Terre a créé de nouveaux habitats de nidification pour le Guêpier d’Europe.

Le changement climatique et d’affectation de la Terre a créé de nouveaux habitats de nidification pour le Guêpier d’Europe. Mais nous ne savons toujours pas où ces nouvelles populations passent la saison froide. Suivent-elles les mêmes voies migratoires que leurs ancêtres, ou développent-elles leurs propres comportements migratoires?

Cette vidéo présente notre recherche sur la géolocalisation de ces oiseaux pendant la migration, et est récemment publiée dans le journal IBIS (https://doi.org/10.1111/ibi.12752).

Actualités - Vidéo

Nous sommes la Station ornithologique

Découvrez la Station ornithologique sous un angle un peu différent… avec Petra, Lukas, Vreni, David et Peter!