Fermer
©
Rougegorge familier © Marcel Burkhardt
News - Article bref

Que font les oiseaux en hiver ?

Lorsque nous avons froid, plusieurs solutions s’offrent à nous : mettre un pull, monter le chauffage, boire un chocolat chaud… Mais comment font les oiseaux qui passent l’hiver en Suisse pour y faire face ?

Les deux défis de taille à relever sont la faible disponibilité en nourriture ainsi que le froid. Pour rester au chaud, de petits oiseaux tels que le rougegorge familier ou les moineaux domestiques emprisonnent une couche d’air entre leur corps et leur plumage, leur donnant une silhouette ronde. L’imperméabilité des plumes leur permet ainsi de garder la chaleur. Cette stratégie est bien visible autour des mangeoires ou aux abords des parcs en ville !

Le tétras lyre, lui, a recours à un stratagème que nous ne voyons jamais, mais dont le concept nous est familier : il creuse des galeries dans la neige pour s’abriter du froid ambiant. Ces galeries peuvent mesurer jusqu’à un mètre de longueur et se trouvent à une dizaine de centimètres sous la surface de la neige. Le tétras s’y abrite la nuit et une partie de la journée, minimisant ses dépenses énergétiques. C’est pourquoi il est très important de ne pas déranger les tétras en hiver en pratiquant le hors-piste et en respectant les zones de tranquillité.

La disponibilité en nourriture est le facteur qui pousse certains oiseaux à risquer l’aventure de la migration vers le sud. Mais alors, que mangent les oiseaux qui restent en Suisse en hiver ? Pour certains, leur survie dépend de leur capacité à faire des réserves avant la saison froide. Les cassenoix mouchetés, par exemple, cachent près de 100 000 pignons d’arolles et de noisettes. Avec sa mémoire incroyable, il les retrouve presque tous (70 à 80%) !

Les chocards à bec jaune, infatigables compagnons de nos randonnées en été et des restaurants d’altitude l’hiver, pratiquent la migration verticale : en hiver, ils descendent dans la vallée pour se nourrir, puis remontent à la nuit tombée pour dormir à la montagne.

Icon iglu

Le tétras lyre...

creuse des galeries pour se protéger du mauvais temps.

Icon Talwanderung

Le cassenoix moucheté...

fait des réserves pour avoir de quoi manger tout l’hiver.

Icon Talwanderung

Le chocard à bec jaune...

descend dans la vallée pour se nourrir la journée.

Icon Gefieder

Le rougegorge...

gonfle ses plumes pour garder la chaleur.

Espèces concernées

Chocard à bec jaune
Tétras lyre
Rougegorge familier
Cassenoix moucheté