Conseils
    retour
    Partager la page

    Un jardin pour les oiseaux

    L'avifaune des agglomérations est souvent plus riche aujourd'hui que celle des régions agricoles, bien que de nombreuses espèces aient vu leurs conditions de vie se détériorer en milieu urbain. Les surfaces naguère libres de constructions sont aujourd'hui recouvertes d'immeubles. Les jardins potagers ont été transformés en gazons stériles, encadrés par des buissons exotiques peu propices aux insectes et dépourvus de baies comestibles. Aménager et entretenir nos jardins de manière plus naturelle pourrait sensiblement améliorer les conditions de vie des oiseaux. Pourquoi ne pas laisser plus de place à la nature et non seulement obéir à notre sens de l'ordre ? Planter des buissons indigènes, ne pas fertiliser les gazons et accepter certaines 'mauvaises herbes' augmenterait les ressources alimentaires des oiseaux. Des espèces comme le Chardonneret élégant et la Linotte mélodieuse seraient bien plus fréquentes si elles trouvaient plus de mauvaises herbes. Par ailleurs, buissons épineux, arbres denses et façades végétalisées offrent des sites de nidification mieux protégés contre les prédateurs. Enfin, la présence de bassins pour les oiseaux, de nichoirs et de mangeoires rend les jardins encore plus attractifs.