Focus

      L’avifaune déchante dans les champs

      bild

      Les jachères florales les plus âgées et les mieux structurées, avec buissons, ronciers et tiges desséchées, abritent un grand nombre d’espèces, qui y trouvent gîte et postes surélevés en abondance. © Jérôme Duplain

      L’avifaune nicheuse des champs a perdu de nombreuses plumes au siècle passé. Aujourd’hui encore, cette tendance se poursuit malgré la mise en place de mesures étatiques en faveur de la biodiversité dans l’agriculture. Il est urgent de corriger le tir, en suivant la voie que nous montrent plusieurs projets modèles.

      Les terres arables couvrent un quart des surfaces agricoles et comprennent des habitats importants pour l’avifaune nicheuse. Au niveau national, huit espèces sont actuellement considérées comme typiques de ces milieux : Caille des blés, Perdrix grise, Vanneau huppé, Alouette des champs, Fauvette grisette, Tarier pâtre, Bergeronnette printanière et Bruant proyer. Toutes dépendent des champs pour se reproduire et installent leur nid soit directement dans les cultures, soit dans les terrains en friche, tels que jachères ou talus négligés. Bien d'autres espèces nicheuses peuvent y être rencontrées, s'installant toutefois en priorité dans d’autres milieux.

      Une situation alarmante

      Comme dans presque toute l’Europe, les populations d’oiseaux se sont effondrées dans les terres arables de Suisse au cours de la deuxième moitié du XXe siècle. Aujourd’hui, les espèces typiques encore présentes se rencontrent surtout dans les régions de grandes cultures du Plateau occidental, de l’Ajoie JU et du Klettgau SH, même si certaines s’installent aussi ailleurs, en particulier l’Alouette des champs et la Caille des blés dans des prairies ou pâturages du Jura et des Alpes.

      Depuis 1993-1996, comme le montre la carte d’évolution de la distribution des huit espèces typiques des grandes cultures, la situation de cette avifaune s’est encore dégradée, en particulier sur le Plateau central et oriental, le long des Préalpes et dans les plaines des grandes vallées alpines. Plusieurs études régionales ont documenté des évolutions semblables, au sein desquelles seul le Tarier pâtre tire son épingle du jeu.

      Évolution de la distribution de l’avifaune typique des champs depuis 1993-1996. La carte représente l’évolution cumulée, par carré kilométrique, de la présence des huit espèces typiques.

      De rares régions ont connu des développements positifs depuis les années 1990, à la faveur de projets locaux de conservation des oiseaux des champs et de leurs habitats, comme la Champagne GE, le Klettgau ou le Grand Marais BE/FR.

      Répartition de l’avifaune typique des champs en 2013-2016. La carte représente le cumul des présences des huit espèces, par carré kilométrique : Caille des blés, Perdrix grise, Vanneau huppé, Alouette des champs, Fauvette grisette, Tarier pâtre, Bergeronnette printanière et Bruant proyer.

      Terres arables sous pression

      Toutes les espèces typiques des champs dépendent intimement de l’agriculture de plaine et de ses pratiques. L’exploitation des terres y est intensive, de plus en plus rationalisée, fortement industrialisée et l’emploi de pesticides important. En outre, les modes de production biologique et « extenso », plus respectueux de notre environnement, ne représentent que 20 % des terres cultivées de plaine, dont la superficie s’est réduite de 210 km2 depuis 1997 (-5 %), en grande partie au profit des zones construites.

      Afin de contrecarrer les effets négatifs des modes de production intensifs sur la biodiversité, la Confédération encourage la mise en place de surfaces de promotion de la biodiversité (SPB) et a établi des listes d’espèces cibles à favoriser dans l’agriculture. Parmi les cinq types de SPB des terres arables, les jachères florales, jachères tournantes et ourlets sur terres assolées favorisent efficacement de nombreuses espèces cibles et sont considérés comme des habitats de qualité. L’avifaune profite largement de la mise en place de jachères, en particulier les plus âgées et les mieux structurées. Actuellement, les SPB de qualité couvrent seulement 0,8 % des terres arables; c’est bien peu en regard des prairies et pâturages naturels, où cette proportion atteint 8 %. Manifestement, les SPB de qualité restent bien trop rares dans les terres arables pour enrayer le déclin de la plupart des oiseaux des champs.

      Des objectifs à atteindre !

      L’avifaune des champs a un urgent besoin d’espace au sein de ces milieux. Sur la base des projets menés avec succès en Champagne genevoise, au Grand Marais BE/FR et au Klettgau SH, un minimum de 3 % de SPB de qualité devrait être atteint dans les terres arables, principalement sous forme de jachères et d’ourlets, ce qui représente plus du triple de la situation actuelle. À l’échelle du paysage, au moins 10-14 % d’habitats de qualité – incluant les habitats hors zone agricole – sont recommandés dans les régions de plaine, afin de favoriser efficacement les espèces agricoles menacées. Ces projets modèles démontrant que ces objectifs sont à la fois atteignables et financièrement profitables pour les agriculteurs, il est urgent que la Confédération prenne en compte les recommandations citées et que soient développés, en parallèle, des modes de production extensifs.

      Le sort des oiseaux et de la biodiversité dans les champs est ainsi intimement lié à l’orientation de notre politique agricole, qui se doit, sans tarder, de réconcilier agriculture productiviste et conservation de la nature.

      Texte: Jérôme Duplain


      Citation recommandée de l’Atlas en ligne:
      Knaus, P., S. Antoniazza, S. Wechsler, J. Guélat, M. Kéry, N. Strebel & T. Sattler (2018): Atlas des oiseaux nicheurs de Suisse 2013-2016. Distribution et évolution des effectifs des oiseaux en Suisse et au Liechtenstein. Station ornithologique suisse, Sempach.

      Bibliographie

      BAFU & BLW (2008): Umweltziele Landwirtschaft. Hergeleitet aus bestehenden rechtlichen Grundlagen. Umwelt-Wissen Nr. 0820. Bundesamt für Umwelt (BAFU) und Bundesamt für Landwirtschaft (BLW), Bern.

      Birrer, S., P. Mosimann-Kampe, M. Nuber, S. Strebel & N. Zbinden (2013): Ökologischer Ausgleich und Brutvögel - das Beispiel Grosses Moos 1997-2009. Ornithol. Beob. 110: 475–494.

      Birrer, S., P. Mosimann-Kampe & S. Strebel (2018): Brutvogelmonitoring Grosses Moos. Bericht 2017. Schweizerische Vogelwarte, Sempach.

      BLW (2017): Agrarbericht 2017. Bundesamt für Landwirtschaft (BLW), Bern.

      Bundesamt für Statistik (2015): Die Bodennutzung in der Schweiz. Auswertungen und Analysen. Statistik der Schweiz, Fachbereich 2, Raum und Umwelt 002-0905. Bundesamt für Statistik (BFS), Neuchâtel.

      Chevillat, V., S. Stöckli, S. Birrer, M. Jenny, R. Graf, L. Pfiffner & J. Zellweger-Fischer (2017a): Mehr und qualitativ wertvollere Biodiversitätsförderflächen dank Beratung. Agrarforsch. Schweiz 8: 232–239.

      Chevillat, V., S. Stöckli, S. Birrer, M. Jenny, R. Graf, L. Pfiffner & J. Zellweger-Fischer (2017b): Surfaces de promotion de la biodiversité: amélioration quantitative et qualitative par le conseil. Rech. Agron. Suisse 8: 232–239.

      Christen, W. (2017): Bestandsentwicklung von zehn Brutvogelarten in der Aareebene bei Solothurn von 1982 bis 2016. Ornithol. Beob. 114: 25–40.

      de Baan, L., S. Spycher & O. Daniel (2015a): Einsatz von Pflanzenschutzmitteln in der Schweiz von 2009 bis 2012. Agrarforsch. Schweiz 6: 48–55.

      de Baan, L., S. Spycher & O. Daniel (2015b): Utilisation des produits phytosanitaires en Suisse de 2009 à 2012. Rech. Agron. Suisse 6: 48–55.

      Guntern, J., T. Lachat, D. Pauli & M. Fischer (2013a): Flächenbedarf für die Erhaltung der Biodiversität und der Ökosystemleistungen in der Schweiz. Kurzfassung. Forum Biodiversität Schweiz der Akademie der Naturwissenschaften SCNAT, Bern.

      Guntern, J., T. Lachat, D. Pauli & M. Fischer (2013b): Surface requise pour la sauvegarde de la biodiversité en Suisse. Version courte. Forum Biodiversité Suisse, Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT), Berne.

      Jenny, M., O. Holzgang & N. Zbinden (2005a): Das Rebhuhn - Symbol für eine artenreiche Kulturlandschaft. Avifauna Report Sempach 4. Schweizerische Vogelwarte, Sempach.

      Jenny, M., O. Holzgang & N. Zbinden (2005b): La Perdrix grise - symbole d'un paysage agricole diversifié. Avifauna Report Sempach 4. Station ornithologique suisse, Sempach.

      Jenny, M., B. Josephy & B. Lugrin (2003): Ökologische Aufwertungsmassnahmen in Ackerbaugebieten und ihre Auswirkungen auf ausgewählte Brutvogelarten. S. 151–155 in: R. Oppermann & H. U. Gujer (Hrsg.): Artenreiches Grünland, bewerten und fördern: MEKA und ÖQV in der Praxis. Ulmer, Stuttgart.

      Jenny, M., J. Zellweger-Fischer, L. Pfiffner, S. Birrer & R. Graf (2011a): Leitfaden für die Anwendung des Punktesystems. Biodiversität auf Landwirtschaftsbetrieben im Projekt "Mit Vielfalt punkten - Bauern beleben die Natur". Schweizerische Vogelwarte, Sempach, und Forschungsinstitut für biologischen Landbau, Frick.

      Jenny, M., J. Zellweger-Fischer, L. Pfiffner, S. Birrer & R. Graf (2011b): Manuel d'utilisation du système de points. La biodiversité dans les domaines agricoles, avec le projet "Les paysans marquent des points - la nature gagne en diversité". Station ornithologique suisse, Sempach, et Institut de recherche pour l’agriculture biologique (FiBL), Frick.

      Knaus, P., R. Graf, J. Guélat, V. Keller, H. Schmid & N. Zbinden (2011): Historischer Brutvogelatlas. Die Verbreitung der Schweizer Brutvögel seit 1950/Atlas historique des oiseaux nicheurs. La répartition des oiseaux nicheurs de Suisse depuis 1950. Schweizerische Vogelwarte/Station ornithologique suisse, Sempach.

      Martinez, N. & S. Birrer (2017): Entwicklung ausgewählter Vogelarten im Landwirtschaftsgebiet des Kantons Basel-Landschaft. Ornithol. Beob. 114: 161–178.

      Meichtry-Stier, K. S., J. Duplain, M. Lanz, B. Lugrin & S. Birrer (in Vorb.): The importance of size, location and vegetation composition of perennial fallows for farmland birds.

      Meichtry-Stier, K. S., M. Jenny, J. Zellweger-Fischer & S. Birrer (2014): Impact of landscape improvement by agri-environment scheme options on densities of characteristic farmland bird species and brown hare (Lepus europaeus). Agric. Ecosyst. Environ. 189: 101–109.

      Meichtry-Stier, K. S., F. Korner-Nievergelt, U. Kormann, M. Spiess, P. Mosimann-Kampe, S. Strebel, J.-L. Zollinger & R. Spaar (2013): Habitatwahl der Dorngrasmücke Sylvia communis in der Westschweiz: Folgerungen für die Artenförderung. Ornithol. Beob. 110: 1–15.

      OFAG (2017): Rapport agricole 2017. Office fédéral de l’agriculture (OFAG), Berne.

      OFEV & OFAG (2008): Objectifs environnementaux pour l’agriculture. A partir de bases légales existantes. Connaissance de l'environnement n° 0820. Office fédéral de l’environnement (OFEV) et Office fédéral de l’agriculture (OFAG), Berne.

      Office fédéral de la statistique (2015): L’utilisation du sol en Suisse. Exploitation et analyse. Statistique de la Suisse, domaine 2, Espace et environnement 002-0906. Office fédéral de la statistique (OFS), Neuchâtel.

      Rudin, M., P. Horch, I. Hugentobler, U. Weber & S. Birrer (2010): Bestandsentwicklung von Brutvögeln im ökologisch aufgewerteten St. Galler Rheintal. Ornithol.Beob. 107: 81–100.

      UFAG (2017): Rapporto agricolo 2017. Ufficio federale dell'agricoltura (UFAG), Berna.

      Walter, T., S. Eggenberg, Y. Gonseth, F. Fivaz, C. Hedinger, G. Hofer, A. Klieber-Kühne, N. Richner, K. Schneider, E. Szerencsits & S. Wolf (2013a): Operationalisierung der Umweltziele Landwirtschaft. Bereich Ziel- und Leitarten, Lebensräume (OPAL). ART-Schriftenreihe 18. Forschungsanstalt Agroscope Reckenholz-Tänikon ART, Tänikon.

      Walter, T., S. Eggenberg, Y. Gonseth, F. Fivaz, C. Hedinger, G. Hofer, A. Klieber-Kühne, N. Richner, K. Schneider, E. Szerencsits & S. Wolf (2013b): Opérationnalisation des objectifs environnementaux pour l’agriculture. Domaine espèces cibles et caractéristiques, milieux naturels (OPAL). ART-Schriftenreihe 18. Agroscope, Tänikon.

      Weggler, M. & Y. Schwarzenbach (2011): Zusammenhänge zwischen der Bestandsentwicklung der Brutvögel 1988-2008 und der Quantität und Qualität der Ökoflächen im Landwirtschaftsgebiet im Kanton Zürich. Ornithol. Beob. 108: 323–344.

      Zollinger, J.-L. (2012): Oiseaux nicheurs de jachères florales. Nos Oiseaux 59: 123–142.

      Zollinger, J.-L., S. Birrer, N. Zbinden & F. Korner-Nievergelt (2013): The optimal age of sown field margins for breeding farmland birds. Ibis 155: 779–791.

       

      Espèces concernées
      Thèmes
      zone agricole
      Gestion et utilisation du sol
      Protection des oiseaux & conservation des espèces
      espèces en recul
      Atlas bestellen